Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Financement des dépenses sociales

RSA, mineurs étrangers : demi-accord entre Matignon et les départements

Publié le 18/05/2018 • Par Isabelle Raynaud • dans : A la une, A la Une finances, Actu expert santé social, Actualité Club finances, Dossiers d'actualité, France

Fotolia_90775702_XS
Fotolia M. Schuppich
Depuis des mois, voire des années, les départements réclament de l'Etat un meilleur financement des dépenses sociales. Si un accord vient d'être trouvé pour les mineurs non accompagnés, le dossier des allocations individualisées de solidarité reste dans l'impasse...

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Durant le congrès de l’Assemblée des départements de France, en octobre, le Premier ministre s’était engagé à trouver un accord financier avec les territoires concernant les mineurs non accompagnés (MNA) et les allocations individualisées de solidarité (AIS).  Sept mois plus tard, les éléments se décantent, tout du moins partiellement.

  • Congrès de l’ADF : Edouard Philippe maintient les départements dans le flou

Accord sur les mineurs isolés

C’est une dépense exponentielle, mais assez nouvelle : l’accueil des migrants se présentant comme mineurs. Les moins de 18 ans, isolés, doivent être pris en charge par les services de l’Aide sociale à l’enfance (ASE). Mais le nombre de jeunes se présentant explose : ils étaient 40 000 en 2017 et devraient être plus ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Gazette pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

RSA, mineurs étrangers : demi-accord entre Matignon et les départements

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement