Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Europe

Les coupes dans les fonds structurels encore difficiles à estimer

Publié le 22/05/2018 • Par Isabelle Smets • dans : France

EU flag
Jelle van der Wolf Fotolia
La tendance à la baisse est confirmée, mais tous les territoires resteront éligibles.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La Commission européenne a révélé, le 2 mai, sa proposition sur le futur budget de l’UE, avec une part pour la politique de cohésion qui s’établit à 330,6 milliards d’euros pour 2021-2027. La bonne nouvelle : toutes les régions européennes resteront éligibles à cette politique. La mauvaise : les coupes que l’on pressentait inévitables sont confirmées.

Difficile de dire dans quelle proportion exactement, tant les chiffres présentés mélangent les rubriques et programmes, et jouent sur la nuance entre prix constants et prix courants (avec et sans inflation). La Commission parle d’une baisse de 7 % par rapport à 2014-2020. Le Comité des régions a refait les calculs et table plutôt sur une diminution de 10 %.

Place aux négociations

Ce que cela signifie exactement pour les enveloppes nationales ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les coupes dans les fonds structurels encore difficiles à estimer

Votre e-mail ne sera pas publié

Henri Tanson

23/05/2018 08h10

Les fameux fonds structurels européens; des cadeaux généreux dont personne n’explique d’où ils proviennent.
L’Union européenne n’a pas de fonds propres : elle redistribue – une partie – de ce qu’elle collecte (de ce qu’elle nous prend, en fait). Certains pays sont avantagés, comme le Luxembourg et les pays de l’est, puisque l’Europe leur donne réellement de l’argent; celui qu’elle prend aux autres pays, dont la France et dont le Royaume uni.
« Je te prends 500 euros, je t’en rends 300 et je t’impose de me remercier; si tu as l’impression que je te donne de l’argent, c’est que tu n’as rien compris au problème… »
L’UE, c’est ça.
Elle ne nous donne pas un seul centime; et là, on apprend qu’elle va encore réduire la part qu’elle nous rend, généreusement… A cause du départ du RU qui laissait de dix à douze milliards nets de contributions…
L’UE, plus on en parle, moins on l’aime…

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement