Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Déchets

Nantes encadre la récupération des matériaux par les gens du voyage

Publié le 25/05/2018 • Par Sylvie Luneau • dans : Actu experts prévention sécurité, Innovations et Territoires, Régions

20180509 44 Reze dechetterie rue Pierre Legendre La Gazette
20180509 44 Reze dechetterie rue Pierre Legendre La Gazette Jean Paul Teillet 06 60 14 06 78
La métropole cherche une alternative aux solutions du tout sécuritaire, qui montrent leurs limites face à la souffrance des agents de déchetteries. La convention entre les récupérateurs de métaux et Nantes métropole sert la communauté des gens du voyage, le personnel de la ville et les usagers. La volonté politique s’ancre dans le schéma départemental d’accueil des gens du voyage. Cette action a été menée à bien grâce à l’appui de Services régionaux itinérants.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Nantes métropole, Loire-Atlantique, 24 communes, 630 400 habitants]

Vols ou dégradations de matériaux, voire agression des gardiens, ces phénomènes sont récurrents dans de nombreuses déchetteries. La majorité des vols concernent les métaux, batteries et déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE). Outre la perte du bénéfice de ces ventes, la collectivité est touchée par les détériorations dues aux intrusions par effraction et les actes de vandalisme.

Des relations au lourd passif

Ces actes peuvent être le fait des gens du voyage, dont certains mènent, par ailleurs, une activité légale de récupération de métaux sur d’autres sites (entreprises, etc.). Mais leurs relations avec les déchetteries souffrent d’un lourd passif.

« Auparavant, ces familles ramassaient les métaux sur les terrains vagues et ça ne posait pas de problème. Lors de la création des déchetteries, l’entrée leur a été interdite.

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Régions

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Nantes encadre la récupération des matériaux par les gens du voyage

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement