Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Santé

Déserts médicaux : les médecins contre les « superinfirmières »

Publié le 14/05/2018 • Par Catherine Maisonneuve • dans : Actu expert santé social, France

infirmiere-sante-medecine
Robert Kneschke / AdobeStock
Les infirmières en pratique avancée sont l'une des armes du Plan gouvernemental pour l’égal accès aux soins dans les territoires mais les syndicats de médecins libéraux s'emploient à restreindre l'autonomie que la réglementation devrait leur accorder.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La « pratique avancée » des paramédicaux existe, et parfois depuis longtemps, dans bon nombre de pays occidentaux confrontés à la baisse de la démographie médicale, au vieillissement de la population et à l’explosion des besoins des patients chroniques. Comme en France mais notre pays, lui, a attendu la loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé (art. 119) pour créer ce nouveau type d’exercices (en réalité de nouveaux métiers), situés entre le « bac+8 » du médecin et le « bac+3/4 » des paramédicaux.

Il s’agit, à partir d’un métier socle d’infirmière, kinésithérapeute, orthoptiste… d’élargir les champ des compétences vers la prévention ou le dépistage, l’évaluation  clinique, la prescriptions d’examens ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Déserts médicaux : les médecins contre les « superinfirmières »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement