Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Territoires
& Talents

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Territoires et talents

Plaine Vallée

Cet article vous est proposé par Plaine Vallée

« Le travail est très diversifié dans une police d’agglomération »

Publié le 14/06/2018 • Par Territoires et Talents • dans : Contenu partenaire

Anthony Terrillon, chef de la police municipale à Deuil-La Barre, Communauté d’Agglomération Plaine Vallée
Anthony Terrillon, chef de la police municipale à Deuil-La Barre, Communauté d’Agglomération Plaine Vallée Territoires et Talents/Cédric Lecocq
La communauté d’agglomération de Plaine Vallée (Val-d’Oise) emploie 90 policiers. Le témoignage d’Anthony Terrillon, en poste à Deuil-la-Barre, l’une des communes de Plaine Vallée.

C’est presque un retour aux sources. Il y a trois ans, en 2015, Anthony Terrillon a pris la tête de la police municipale de Deuil-La-Barre, où il avait travaillé vingt ans plus tôt comme gardien. « J’ai commencé ma carrière comme policier à la Frette-sur-Seine (Val d’Oise). J’ai ensuite exercé trois ans à Deuil-La Barre, avant de participer, en 1999, en tant qu’adjoint, à la création de la PM de Soisy-sous-Montmorency. Je connais donc très bien le territoire de Plaine Vallée ».
Lorsque l’opportunité de diriger le poste de Deuil-la Barre s’est présentée, Anthony n’a pas hésité. « Je dirigeais depuis dix ans la police municipale de Magny-les-Hameaux (Yvelines), une petite ville de 9000 habitants où j’avais 4 agents sous mes ordres. Deuil-la Barre est une commune de plus de 23 000 habitants. Il fallait restructurer le service. Le challenge m’a attiré ». A 47 ans, Anthony Terrillon a désormais sous ses ordres 15 policiers et 5 ASVP (agent de surveillance de la voie publique). S’il est au quotidien en relation avec le maire, il est statutairement employé par l’agglomération Plaine Vallée.

La PM de Deuil-La Barre en renfort sur toute l’agglomération

Anthony TerrillonDeuil-La Barre est en effet l’une des 8 communes à bénéficier de la police d’agglomération. « Comme toute police municipale, nous faisons appliquer les pouvoirs de police du maire : éviter les débordements lors des rassemblements, prévenir les attroupements, veiller au respect du code de la route, etc. Mais, nous intervenons aussi en renfort sur d’autres communes de l’agglomération, lors des manifestations culturelles, récréatives ou sportives qui attirent un grand nombre de personnes. Notre travail est donc beaucoup plus diversifié que si nous n’étions qu’une simple police municipale ».
Un coordinateur supervise depuis le siège de l’agglomération les renforts communautaires et gère la mutualisation des moyens. « C’est un autre atout de la police d’agglomération. Nous bénéficions d’équipements de qualité (véhicules, armements, uniformes, radars, etc.) à moindre coût ».
Les agents de Deuil-la-Barre disposent d’armes de catégorie B 1 et B 6 (arme à feu et taser) ; trois autres villes (Andilly, Margency et Saint-Gratien) vont s’équiper prochainement. « L’agglomération nous propose régulièrement des formations armement en interne, ce qui est aussi un plus pour les agents. » Plaine Vallée organise par ailleurs tous les ans une journée cohésion avec la police nationale et la gendarmerie nationale, les sapeurs-pompiers et la Sûreté ferroviaire (Suge). « Il y a sur le territoire une collaboration assez exceptionnelle entre les différentes polices municipales et les forces régaliennes. C’est extrêmement enrichissant ».

Le point de vue de la DRH

Nous recrutons de façon permanente des policiers municipaux sur l’ensemble du territoire.

Les offres d'emploi de Plaine Vallée (95) TOUTES LES OFFRES

Commentaires

« Le travail est très diversifié dans une police d’agglomération »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement