Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Déserts médicaux : la « task force » de médecins de Saône-et-Loire se met progressivement en place

Santé

Déserts médicaux : la « task force » de médecins de Saône-et-Loire se met progressivement en place

Publié le 27/04/2018 • Par Isabelle Raynaud • dans : Régions

Doctor advising patient in hospital office
Igor Stevanovic
Le conseil départemental de Saône-et-Loire a voté en septembre 2017 la création d'un centre de santé départemental pour lutter contre la désertification médicale. Sept mois plus tard, les premiers résultats sont visibles.

« C’est extraordinaire de voir un projet de centre de santé démarrer aussi vite ! » Venant de la présidente de la Fédération des centres de santé, Hélène Colombani, ce commentaire a su faire plaisir au président du conseil départemental de Saône-et-Loire, André Accary (LR).

Il y a moins d’un an, en juin 2017, il présentait son projet de centre de santé départemental voté, à l’unanimité, en septembre. L’objectif : combattre les déserts médicaux en recrutant des médecins qui, salariés du département, sont installés dans les villes en manque de professionnels de santé.

La désertification médicale touche désormais tous les territoires, pas seulement les zones rurales. Preuve en est l’affluence aux ateliers des départements organisés à Mâcon le 25 avril 2018 pour faire un premier bilan de l’expérimentation : onze départements étaient représentés, des élus venant même du Lot-et-Garonne ou de l’Oise pour comprendre comment fonctionne le dispositif.

12 praticiens déjà recrutés

Trois cabinets sur les quatre prévus sont ouverts alors que le recrutement des praticiens n’a été lancé qu’au dernier trimestre 2017. « Nous ouvrons les centres quand nous avons

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Déserts médicaux : la « task force » de médecins de Saône-et-Loire se met progressivement en place

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement