Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Lutte contre l'exclusion

Après la polémique « RSA contre bénévolat », le Haut-Rhin fier des résultats obtenus

Publié le 26/04/2018 • Par Didier Bonnet • dans : Régions

RSA
Fotolia zsirosistvan
Avec une baisse du nombre d’allocataires du RSA fin 2017 de plus de 4 000 foyers par rapport à fin 2015, le conseil départemental du Haut-Rhin met en avant les effets positifs de ses politiques spécifiques – notamment les engagements bénévoles controversés – ainsi que les effets de la reprise économique.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pour Brigitte Klinkert, présidente (LR) du conseil départemental du Haut-Rhin, aucun doute : « Nos politiques en faveur des allocataires du RSA apportent des réponses efficaces et pragmatiques ». A l’appui de cette conviction, la baisse de 15 % du nombre d’allocataires en deux ans : 8 200 personnes sont sorties du dispositif, pour 4 200 entrées, soit un solde favorable de 4 000 allocataires.

De quoi générer une baisse des dépenses de 5,3 millions d’euros en 2017. En effet, si la courbe ne s’était pas infléchie en 2016, le budget dédié au RSA aurait atteint 102 millions d’euros en 2017, contre 91,3 millions réellement nécessaire. « Au-delà de ces dépenses en moins, il s’agit de milliers de femmes et d’hommes qui ont retrouvé dignité, utilité sociale et sont revenus dans une spirale vertueuse », estime la présidente.

7 000 allocataires proche de l’emploi

Les chiffres du chômage sont de plus, meilleurs dans le Haut-Rhin que la moyenne française, ce qui facilite le retour à l’emploi. « Nous observons que la grande majorité des 8 200 sorties du RSA ont obtenu un CDI ou un CDD de plus de 6 mois », se félicite la présidente. Dans le département du Haut-Rhin, Pôle emploi a enregistré près de 27 000 intentions d’embauches pour 2018.

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Régions

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Après la polémique « RSA contre bénévolat », le Haut-Rhin fier des résultats obtenus

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement