Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politique de la ville

Les 19 programmes de Jean-Louis Borloo pour faire renaître la politique de la ville

Publié le 26/04/2018 • Par Delphine Gerbeau • dans : A la une, Actu expert santé social, Actu prévention sécurité, France

jean-louis-borloo
Twitter @RenaudMuselier
Le 26 avril, Jean-Louis Borloo, missionné en décembre par Emmanuel Macron, a remis son rapport "plan de bataille" pour une relance de la politique de la ville dans les banlieues au Premier Ministre. Au menu, 19 programmes thématiques, chiffrés à 48 milliards d'euros, pour rétablir l'égalité républicaine dans les quartiers.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Recréer une cohésion urbaine, une cohésion sociale, une cohésion républicaine dans les quartiers de la politique de la ville, c’est l’objectif du plan Borloo et de ses 19 programmes, élaboré en lien avec les acteurs de la politique de la ville, les associations d’élus locaux. Ceux-ci, depuis des mois, alertent sur l’aggravation de la situation sur le terrain, le manque de moyens, le risque d’embrasement de certains quartiers les plus en difficulté.

  • « Les banlieues ont besoin d’un sursaut gouvernemental »

« L’inefficacité, l’éparpillement, l’absence de définition claire de stratégie et de méthode créent de l’incompréhension, faisant croire à des dépenses avec peu de résultats. Les correctifs, mis en place il y a plus de 10 ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Gazette pendant 30 jours

J’en profite
3 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les 19 programmes de Jean-Louis Borloo pour faire renaître la politique de la ville

Votre e-mail ne sera pas publié

nipalien

27/04/2018 07h49

5 milliards d’Euros évalué pour votre plan à trouver et bien supprimer la pose des compteurs Linky en France totalement inutile dont le coût s »élève à 5 milliards 600 millions d’Euros source la cour des compte Didier Miguet sur France culture invité des matins

Dépité

27/04/2018 08h39

Cela fait 30 ans que je suis entré dans la Territoriale. A l’époque il y avait les opérations HVS pour rénover les quartiers. Après il y a eu le DSQ et bien d’autres dispositifs….
Quelqu’un a t’il chiffré le coût total de la facture pour le Pays de ces innombrables opérations qui n’aboutissent jamais ?
Si on faisait pour les autres quartiers autant que pour ceux de la politique de la Ville (les autres quartiers ne sont pas dignes d’y être apparemment dans la politique de la ville…) nous ne serions plus dans le rouge mais en complète cessation de paiement.
Nous avons dû fermer deux services à la population pour construire des budgets équilibrés. Combien d’autres faudra t’il fermer pour poursuivre cette politique ?
Est-ce que à trop donner on ne banalise pas les aides ?
N’y a t’il pas un problème structurel. Nous savons tous qu’il y a des mafias, des trafics qui sont organisés dans nos quartiers. Ces mafias n’ont aucune envie que l’ordre et la prospérité entre dans les quartiers, donc ils entretiennent le désordre, le sentiment d’insécurité et le chômage. Si les pouvoirs publics ne mettent pas un oeuvre un vrai programme d’assainissement des quartiers en enlevant les fauteurs de trouble, tout ce qu’on y investira sera perdu et à recommencer, sans fin…

mohamed serdjelghoul

30/04/2018 04h07

faire renaitre une politique de la ville c’est une nécessité si elle n’a pas sue survivre avec près de quarante ans de pratique. il faut admettre que la politique de la ville a contribuer au maintien d’une vie dans les quartiers, une action toujours inachevée qui aura le mérite d’avoir essayer de réparer bien des maux de notre société dans les banlieues , avec l’aide des élus, techniciens, des services et surtout par des citoyens bénévoles qui œuvrent pour le bien commun .il reste un principe qui ne s’applique pas trop souvent, c’est celui des projets c’est toujours faire pour, mais jamais avec. Toujours vouloir faire le bonheur de l’autre sans l’associer a construire son devenir et son avenir dans ses quartiers dits prioritaires. l’éducation , l’emploi, la sécurité, la culture , le social.
les enfants sont une priorité et les accès a la culture et aux loisirs doivent absolument être un droit.
la réussite ne se décrète pas, elle se construit. les contrats aidés sont supprimés ce qui va occasionné une fermeture des associations en masse, car le contrat aidé pour les associations avait un avantage c’était celui d’offrir au jeune une expérience sans la vie active au lieu de rester oisif, sans cadre et sans projet d’avenir. Aussi le contrat d’aidé était d’utilité publique dans le monde associatif. il était d’intêrêt général pour les petites structures qui au quotidien sur le terrain agissent alors que certains des services publics le désertent.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement