Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité routière

Les sénateurs veulent réserver la limitation à 80 km/h aux routes les plus accidentogènes

Publié le 19/04/2018 • Par Nathalie Da Cruz • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

limitation vitesse panneau 80
caradisiac
Un groupe de travail du Sénat s'oppose à la généralisation de la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires bidirectionnelles sans séparateur central au 1er juillet. Il souhaite un report au 1er janvier 2019, après un audit mené dans chaque département pour cibler l'application de la mesure aux routes les plus dangereuses.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La décision du Premier ministre d’abaisser la limitation de vitesse de 90 à 80 km/h lors du Comité interministériel de Sécurité routière (CISR) du 8 janvier dernier continue de faire des vagues. Dès le 24 janvier, la commission des Lois et la commission de l’Aménagement du territoire et du Développement durable du Sénat ont mandaté un groupe de travail qui vient de rendre son rapport, jeudi 19 avril.

Le groupe était composé de Michel Raison (sénateur LR de Haute-Saône), Michèle Vullien (Rhône, apparentée Union centriste) et de Jean-Luc Fichet (Finistère, socialiste et républicain).

Les « faux-semblants » de l’expérimentation

Premier reproche adressé à la mesure phare du dernier CISR : elle ne s’appuie pas sur des chiffres permettant de prouver ses bienfaits. Le groupe de travail s’attaque en premier lieu à l’expérimentation menée par l’État entre juillet 2015 et juin 2017 sur trois tronçons seulement, totalisant 86 km. « Les résultats s’avèrent peu encourageants. Le Cerema a relevé une baisse de la vitesse moyenne de 4,7 km/h seulement », indique Michel Raison.

Et en matière d’accidentalité? « Celle-ci est légèrement moindre sur les ...

Article réservé aux abonnés Gazette & Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
2 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les sénateurs veulent réserver la limitation à 80 km/h aux routes les plus accidentogènes

Votre e-mail ne sera pas publié

pigeot

22/04/2018 11h41

enfin une réaction intelligente mais les mules a oeillères sont elles aptes a comprendre ?

pov citoyen

23/04/2018 07h45

Les sénateurs sont parmi les plus sensibles aux lobbies; ces réactions n’ont rien d’étonnant. Et quand on les voit plaider cette cause, c’est à pleurer. Il faudrait penser à passer la main pendant qu’il est encore temps, même si c’est bien payé.

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement