Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget 2011

Saint-Etienne Métropole réduit ses investissements pour améliorer sa situation financière

Publié le 11/02/2011 • Par Claude Ferrero • dans : Actualité Club finances, Régions

Le conseil communautaire a voté le 7 février le budget primitif 2011 de Saint-Etienne Métropole pour un montant de 324 millions d’euros, en quasi stabilisation (- 0,40%) par rapport à 2010.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les dépenses de fonctionnement représentent 239 millions d’euros (+ 2%), dont 105,6 millions d’euros de reversement aux communes, 94 millions en charges de fonctionnement (transports, pôle déchets, etc.) et 27,6 millions pour les frais de personnel (+ 3,76%).

Parmi les grandes actions prévues en 2011, l’agglomération cible l’animation économique et le soutien aux entreprises, le développement touristique, le renforcement du PLIE et la politique de la ville.

Les recettes de fonctionnement s’inscrivent en hausse, à 262 millions d’euros (+ 4,38%), provenant principalement de la fiscalité/compensation de la TP (190 millions d’euros), dont la TEOM (avec une progression du taux de 2%) .

Hausse des dotations de l’Etat – Les dotations de l’Etat (51,5 millions) augmentent en raison du transfert de l’Ecole supérieure d’art et de design et de l’amélioration attendue du coefficient d’intégration fiscale.

Les dépenses réelles d’investissement accusent un net retrait, à 71,2 millions d’euros (- 12%) sur un montant total de 85,1 millions intégrant le capital de la dette (13,9 millions).

Selon l’exécutif, « il ne s’agit pas d’un montant démesuré, mais encore élevé au maximum du possible ».

Parmi les principaux projets 2011, sont inscrits la requalification du site Giat de Saint-Chamond (6,5 millions d’euros), la rénovation du stade Geffroy-Guichard (8 millions) et le réseau de transport (9,5 millions).

Les dépenses sont couvertes par les recettes d’investissement composées de l’épargne brute à hauteur de 23 millions d’euros et de l’emprunt pour 39,9 millions, en baisse sensible (- 14,7%).

Ces ressources sont complétées par les subventions/TVA (15,2 millions) et les cessions foncières (7 millions).

Par ailleurs, la collectivité poursuit le redressement de ses comptes avec une épargne de gestion de 35 millions d’euros (+ 47%) pour faire face au coût de la dette d’un budget qui intégrera une nouvelle charge avec le transfert de l’assainissement depuis le 1er janvier 2011.

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Saint-Etienne Métropole réduit ses investissements pour améliorer sa situation financière

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement