Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

Politique

Emmanuel Macron défend ses réformes mordicus

Publié le 12/04/2018 • Par Brigitte Menguy Emilie Buono Isabelle Raynaud Julie Clair-Robelet • dans : A la une, Actu expert Education et Vie scolaire, France

Capture-macronTF1-2-cadre
Capture d
Emmanuel Macron était ce 12 avril invité du journal de 13 heures de TF1. Il y a justifié ses choix politiques. La Gazette a fait le point sur ses déclarations portant sur les collectivités territoriales.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« On n’abandonne pas la ruralité »

« Toutes les communes rurales, leurs dotations ne baissent pas d’un centime, si ça ce n’est pas une manière de s’engager pour le rural ! Il ne faut pas raconter des carabistouilles  » a affirmé le Président. Globalement, c’est juste puisque le montant total de la DGF additionné à la part de TVA fléchée vers les régions est quasiment équivalent à celui de 2017.

Dans un communiqué, André Laignel, président du Comité des finances locales affirme néanmoins que « les belles formules de séduction viennent une nouvelle fois s’écraser sur le mur de la réalité des chiffres ». 16 000 communes voient leur DGF baisser cette année, affirme-t-il, citant les chiffres officiels publiés par ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Emmanuel Macron défend ses réformes mordicus

Votre e-mail ne sera pas publié

Henri Tanson

13/04/2018 07h34

Macron est capable de s’arranger avec la réalité et de la présenter à son avantage; il peut utiliser le MENSONGE pour tromper les Français en fabriquant en continu, des « fake news » présidentielles.
Alors qu’il est celui qui est élu pour défendre les citoyens, défendre leurs intérêts, satisfaire l’intérêt général, il semble totalement TRAHIR ses engagements dans un but qui n’est pas évoqué dans l’article.
Les dotations aux communes ? Mensonge.
Le maintien des classes dans les communes ? Mensonge. etc.
Il annonce quelque chose qui devrait nous inquiéter aussi, c’est la « multiplication des maisons de santé » : en clair, il veut transformer radicalement la France et aller, à terme, vers une privatisation de la santé. Maison de santé = privé. L’union européenne nous impose les privatisations (ARTICLE 106 DU TFUE); après la Poste, EDF/GDF, etc, la SNCF en cours, les aéroports, les barrages hydroélectriques…, la santé et la sécurité sociale… Il restera quoi de notre pays, une fois que nous nous serons débarrassés de ce président qui trahit son peuple ?

Commenter
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement