logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/559324/sentiment-dinsecurite-les-franciliens-ont-moins-peur/

STATISTIQUES
Sentiment d’insécurité : les Franciliens ont moins peur
Julie Clair-Robelet | A la Une prévention-sécurité | Régions | Veille documentaire prévention-sécurité | Publié le 12/04/2018

Le sentiment d'insécurité des Franciliens atteint son plus bas niveau depuis 2001, selon l'enquête "Victimation et sentiment d'insécurité en Ile-de-France" publiée le 12 avril 2018. Les vols et agressions sont en baisse, mais les Franciliens sont 38% a considérer que la police n'est pas assez présente dans leur quartier, avec de fortes disparités selon les territoires.

Début 2017, les Franciliens se sont exprimés pour la neuvième fois sur l’insécurité, réelle ou ressentie, à laquelle ils sont confrontés. Près de 10 500 d’entre eux, âgés de 15 ans et plus et habitant dans 884 communes et arrondissements ont été interrogés par l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la région Île-de-France pour cette enquête financée par le conseil régional d’Île-de-France.

L’étude montre que « les Franciliens sont, globalement, de moins en moins sujets à avoir peur (tous lieux confondus), 44,8% en 2017 contre 51,6% en 2011 ». Plus de trois personnes sur cinq désignent cependant le risque d’attentat comme étant le problème le plus préoccupant pour la société française.

Des quartiers « agréables à vivre »

Dans le contexte de la création de la police de sécurité du quotidien, le point de vue des Franciliens sur la présence policière dans leur quartier connaît de fortes disparités selon les territoires. Ainsi, sur l’ensemble des habitants, 38% considèrent que la police n’est pas assez présente, voire inexistante, un chiffre en baisse par rapport à 2001. Mais la police est plus ...

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN