Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement

La persévérance des élus fait renaître le cœur de ville d’Aulnoye-Aymeries

Publié le 20/04/2018 • Par Sophie Le Renard • dans : Innovations et Territoires, Régions

L’implantation de la grande surface a joué un rôle de locomotive pour la commune.
L’implantation de la grande surface a joué un rôle de locomotive pour la commune. Ch. Pautard/ Mairie d'Aulnoye-Aymeries
La commune d’Aulnoye-Aymeries, confrontée à la désindustrialisation, a connu, à la fin des années 90, une baisse démographique, un habitat dégradé et des commerces désertés.Toute la politique engagée est tournée vers le cœur de la ville, afin que les habitants y trouvent l’opportunité de vivre, de consommer ou de se cultiver.Les élus mènent un vaste de plan de revitalisation par l’implantation d’équipements, de logements, de services, d’un hypermarché et par un programme autour de la culture.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Aulnoye-Aymeries, Nord, 8 900 habitants]

Bernard Baudoux, 66 ans, maire de la commune d’Aulnoye-Aymeries, explique avec conviction : « Lorsque j’ai été élu maire, il y a plus de vingt ans, j’ai souhaité opérer une recomposition urbaine en faveur du centre-ville. Il fallait rompre avec l’étalement et reconstruire la ville sur la ville. »  A cette époque, la désindustrialisation battait son plein, entraînant dans cette ville de cheminots et de métallurgistes une décroissance démographique. Au début des années 90, la gare de triage a fermé et le nombre de personnes travaillant pour la SNCF est passé de 4 000 à 600 actuellement. L’usine Vallourec a aussi connu les affres de la crise économique et n’emploie aujourd’hui plus que 1 000 salariés contre 3 400 dans les années 80.

De la couture, en achetant maison par maison

Face au désastre économique, Bernard Baudoux, par ailleurs président, pendant un temps, de l’agence de développement et d’urbanisme de la Sambre, a décidé d’engager une politique tous azimuts

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La persévérance des élus fait renaître le cœur de ville d’Aulnoye-Aymeries

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement