logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/559013/linky-les-opposants-se-mobilisent-enedis-garde-le-cap/

ENERGIE
Linky : les opposants se mobilisent, Enedis garde le cap
Olivier Schneid | A la une | actus experts technique | France | Publié le 10/04/2018

Aux quatre coins du pays, des communes continuent à prendre des délibérations contre le nouveau compteur communicant Linky. Dernière en date, Lewarde (Nord) en a, le 26 mars 2018, interdit la pose sur son territoire, « sauf accord explicite » de l’abonné. Enedis souligne que ces cas sont minoritaires. La filiale d’EDF annonce avoir dépassé l’installation de dix millions de compteurs nouvelle génération, et elle maintient son objectif de conclure le déploiement de 34 à 35 millions de Linky d’ici à fin 2021, comme prévu.

Linky-une« Le conseil municipal, à l’unanimité, décide de refuser le déclassement des compteurs d’électricité existants (et) d’interdire leur remplacement par des compteurs Linky [1] sans le consentement préalable de la commune, sauf accord explicite des abonnés »… Lewarde (Nord), 2 500 habitants, a, lundi 26 mars 2018, pris une délibération anti-Linky, comme d’autres collectivités avant elles (1) [2].

Elle y fait part de ses doutes quant aux bienfaits du dispositif, évoquant notamment la collecte de données sur la vie privée de l’usager, le coût de l’opération et sa pertinence, « les compteurs actuels fonctionnant tout à fait correctement ». Elle invoque son droit à appliquer le « principe de précaution ».

« La sauce est montée »

Le destin hautement probable de ce texte, transmis le 3 avril à la sous-préfecture de Douai, est d’être

POUR ALLER PLUS LOIN