Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Réforme de l'Etat

Gouvernement ouvert : la France renforce ses engagements

Publié le 06/04/2018 • Par Pierre-Alexandre Conte • dans : France

open gov
Flickr CC by sa opensource.com
Le gouvernement a publié son deuxième plan d’action national pour une action publique transparente et collaborative. Celui-ci renferme 21 engagements pris pour la période 2018-2020, dont certains concernent directement les collectivités.

Engagée dans le Partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO), dont elle a assuré la coprésidence durant près d’un an jusqu’en septembre 2017, la France doit publier tous les deux ans son plan d’action national comprenant des mesures censées favoriser une démocratie plus ouverte et participative. Le premier couvrait la période 2015-2017. Le deuxième, qui vient d’être dévoilé, propose lui 21 engagements qui doivent être tenus d’ici 2020. Avec, à chaque fois, un calendrier à respecter pour leur mise en œuvre.

Ce plan d’action a été coconstruit avec la société civile, qui a été invitée à s’exprimer via une consultation en ligne servant à définir les actions à mener, puis via un appel à commentaires pour un retour sur les axes de travail définis par les administrations engagées dans le processus. Soit 12 ministères, deux juridictions ou autorités indépendantes (Cour des comptes, Haute autorité pour la transparence de la vie publique) et plusieurs agences gouvernementales (ANSSI, AFD, ADEME, AFB).

Transparence et redevabilité

Parmi ces engagements – qui ne sont pas nécessairement nouveaux mais renforcent parfois des promesses déjà formulées -, certains concernent évidemment plus ou moins directement les collectivités territoriales. A commencer par le premier d’entre eux, qui vise à évaluer « l’efficacité et la qualité des services publics en relation avec les usagers ». Les administrations sont donc poussées à

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Gouvernement ouvert : la France renforce ses engagements

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement