Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Démocratie participative

La Commission nationale du débat public dévoile son rapport 2017

Publié le 06/04/2018 • Par Brigitte Menguy • dans : France

Christian Leyrit, président de la Commission nationale du débat public
Fabien Calcavechia
Tradition de toute autorité administrative indépendante oblige, la Commission nationale du débat public a dévoilé cette semaine son rapport d’activités 2017. Compétences élargies et recul sur les débats en cours, la Commission détaille l’année parcourue.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Dernier rapport d’activité pour Christian Leyrit (photo), président de la Commission nationale du débat public qui a passé fin mars le relais à l’ex-ministre de l’Ecologie de Nicolas Sarkozy, Chantal Jouanno. Fort de son expérience de cinq ans passé à la tête de cette autorité administrative indépendante, Christian Leyrit dresse un bilan positif des actions menées en 2017 : « Une fois de plus, le débat public a montré sa capacité à produire de l’intelligence collective pour penser ensemble les grands projets d’aménagement et d’équipement ayant un impact important sur l’environnement et sur le cadre de vie des citoyens ».

Il faut dire que l’année 2017 a été riche pour la CNDP. Le décret du 25 avril pris en application de l’ordonnance du 3 août 2016, désormais ratifiée par la loi du 2 mars 2018 a largement élargi le champ de ses compétences. Et ce n’est pas pour lui déplaire puisqu’on peut lire en introduction du rapport que « l’organisation de débats publics sur les plans et programmes de niveau national, et l’exigence d’un continuum des processus de concertation, assurent désormais une meilleure association des citoyens aux décisions publiques ».

Par ailleurs, 2017 a été synonyme de la publication de la première liste nationale de garants. Ils sont désormais 251 sur toute la France à avoir bénéficié d’une formation organisée par la CNDP en octobre et novembre derniers.

De nouveaux débats…

Dans ce contexte d’élargissement de ses missions, la CNDP a décidé,

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Le rapport

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La Commission nationale du débat public dévoile son rapport 2017

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement