Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Financement

Des subventions du gouvernement pour des travaux d’intérêt local sont-elles prévues pour 2018 ?

Publié le 06/04/2018 • Par Gabriel Zignani • dans : Réponses ministérielles, Réponses ministérielles, Réponses ministérielles finances

Lors de l’examen du projet de loi pour la confiance dans la vie politique, qui prévoyait la suppression de la pratique de la réserve parlementaire, le Gouvernement a souhaité ne plus procéder à l’emploi d’une réserve ministérielle dans les conditions qui avaient jusqu’ici prévalu, et a par conséquent laissé le Parlement déterminer le devenir de cette ligne budgétaire. Ainsi, la loi organique pour la confiance dans la vie politique, votée par le Parlement, abrogeait la réserve ministérielle en son article 15.

Toutefois, dans sa décision 2017-753 DC du 8 septembre 2017, le Conseil constitutionnel a censuré cet article au motif notamment qu’il portait atteinte à la séparation des pouvoirs. En effet, l’attribution d’une subvention au titre de la réserve ministérielle relève des seules prérogatives du Gouvernement dans la préparation et l’exécution des lois de finances.

Dans le projet de loi de finances pour 2018, le Gouvernement a décidé de ne pas abonder en autorisations d’engagement, en 2018, la ligne de crédits correspondant à l’action 01 « Aides exceptionnelles aux collectivités territoriales » du programme 122. Aucune subvention ministérielle ne pourra par conséquent être accordée à ce titre à la demande des membres du Parlement.

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Des subventions du gouvernement pour des travaux d’intérêt local sont-elles prévues pour 2018 ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement