Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Bien gérer son réseau d’eau, c’est possible !

Publié le 10/04/2018 • Par Fabienne Nedey • dans : actus experts technique, France, Innovations et Territoires

Eau gestion patrimoniale
D.R.
L’état vieillissant des réseaux d’eau potable joue un rôle majeur dans le déclenchement des fuites et la dégradation de la qualité sanitaire de l’eau transportée. Quelque 65 millions de Français sont desservis par 900 000 kilomètres de canalisations. Les enjeux financiers du renouvellement de ce patrimoine sont considérables. Une bonne gestion patrimoniale passe par la connaissance du réseau, un entretien attentif, la détection rapide et la réparation des fuites, et une politique de renouvellement.

Les réseaux d’eau potable constituent un maillage long de plus de 900 000 kilomètres. L’un des enjeux majeurs des services d’eau est de préserver ce patrimoine souterrain en assurant son entretien, en limitant les fuites et en conduisant le renouvellement des réseaux.

Cette gestion patrimoniale recouvre, certes, beaucoup d’aspects techniques. Mais elle constitue surtout un enjeu politique et financier colossal, la valeur à neuf du réseau étant estimée à plus de 200 milliards d’euros et les besoins en investissements se révélant abyssaux. Ce patrimoine vieillit car il accuse un retard chronique de renouvellement depuis vingt ans. Le rythme de remplacement des conduites, actuellement de 0,58 % pour l’eau potable et de 0,43 % pour l’assainissement, n’assure pas leur pérennité. A cette cadence, la remise à neuf du réseau d’eau prendra cent soixante-treize ans, soit bien plus que sa durée de vie moyenne, estimée à soixante ans.

Le rapport de l’Observatoire des services d’eau et d’assainissement de 2017 montre même que la majorité des collectivités gestionnaires (57 % du linéaire de réseau) n’ont pas déployé de programme de renouvellement. « Plus on retarde ce chantier, plus l’impact sur le prix de l’eau sera important : c’est une véritable bombe à retardement », met en garde Alain Grizaud, président de l’organisation professionnelle Les Canalisateurs.

Bonnes pratiques de gestion patrimoniale

Heureusement, certaines collectivités se démarquent par leurs pratiques exemplaires. Il s’agit de services urbains ou ruraux, en régie ou en gestion déléguée, de moyenne ou de grande taille, dotés de capacités financières hétérogènes : il n’y a pas de profil type.

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Bien gérer son réseau d’eau, c’est possible !

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement