logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/558007/les-multiples-vertus-des-achats-groupes-pour-les-sdis/

COMMANDE PUBLIQUE
Les multiples vertus des achats groupés pour les Sdis
Françoise Sigot | Actu Expert | Actu experts prévention sécurité | Innovations et Territoires | Régions | Publié le 10/04/2018 | Mis à jour le 03/04/2018

Les Sdis de la zone de défense Sud-Est, confrontés à la raréfaction de leurs ressources, ont décidé d’optimiser leurs achats en groupant les marchés. Chaque service départemental d’incendie et de secours peut, selon ses besoins, participer à une procédure d’achats groupés. Un Sdis centralise les besoins, rédige le cahier des charges en harmonisant les pratiques et assume l’ensemble des démarches.

sdmis-pompier-auvergne-rhone-alpes

Depuis trois ans, les douze services départementaux d’incendie et de secours (Sdis) de la région Auvergne – Rhône-Alpes se regroupent pour effectuer leurs achats. La génèse de ce projet remonte à 2007. Alors que, comme ses homologues, le Sdis du Rhône organise régulièrement les épreuves du concours lui permettant de sélectionner ses futures recrues, il cherche à optimiser ce dispositif lourd à mettre en place et coûteux. « Nous avons proposé aux départements de la zone de défense Sud-Est de nous faire remonter leurs besoins et de mutualiser les épreuves », retrace le colonel Alain Collot, directeur des ressources humaines du service départemental et métropolitain d’incendie et de secours (SDMIS) du Rhône et de la métropole de Lyon.

L’adhésion est immédiate et, au final, ce ne sont pas douze mais seize Sdis qui profitent de la main tendue du Rhône, chacun contribuant à l’effort financier au regard du nombre de sapeurs-pompiers professionnels déclarés dans son bilan social. L’expérience, reconduite en 2013 et cette année, montre sa pertinence et donne une autre idée aux Sdis de la zone de défense Sud-Est : appliquer la recette aux achats. Prudents, ils signent d’abord une convention avec l’Union des groupements d’achats publics (Ugap) en 2013. Les services techniques prennent ensuite les choses en main et, en 2015, les achats des polos portés par les équipes sont mutualisés. La machine est lancée et désormais la mutualisation devient la règle. « La tension financière nous pousse à agir dans ce sens mais, au-delà de l’aspect financier, mutualiser est aussi un facteur d’efficience pour nos organisations », est convaincu Jean-Yves Sécheresse, président du SDMIS.

CHIFFRES CLES

  • Seize Sdis d’Auvergne - Rhône-Alpes (7,88 millions d’hab.)
  • 36 marchés groupés ont été passés depuis 2015 par les Sdis de la zone de défense Sud-Est. Ils visent les achats de véhicules, de matériel d’incendie et de secours, ainsi que d’équipements vestimentaires.


POUR ALLER PLUS LOIN