logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/557926/comment-lutter-contre-les-degats-que-peuvent-provoquer-les-cavites-souterraines/

AMÉNAGEMENT
Comment lutter contre les dégâts que peuvent provoquer les cavités souterraines ?
Gabriel Zignani | Réponses ministérielles | Réponses ministérielles | Publié le 03/04/2018

Réponse du ministère de la Transition écologique et solidaire : Les cavités souterraines peuvent entraîner des désordres importants, constituant ainsi un risque majeur pour les aménagements et les vies humaines, d’où l’importance de la mise en place d’une politique de gestion du risque adaptée. Dans cette optique un Plan national cavité a été mené sur la période 2013-2015 dans l’objectif d’aider et guider les collectivités à mieux gérer les risques liés au phénomène, en mettant en place une politique d’aménagement structurée.

Les réflexions menées dans le cadre de ce plan ont mis en avant les avantages apportés par la mise en place de services de proximité spécialisés dans la gestion des cavités, tels que, par exemple, des syndicats intercommunaux soutenus par le département ou la région (à l’image du syndicat intercommunal d’Indre-et-Loire), ou bien des services spécialisés développés à l’échelle d’une commune ou d’une agglomération. Ce type de structure peut intervenir sur les thématiques suivantes :

Le plan national cavité a également permis de concevoir l’outil PAPRICA (programme d’actions de prévention du risque lié aux cavités), basé sur la contractualisation entre l’État et une collectivité. Ce programme permet aux collectivités de définir une démarche de prévention et de sécurisation du territoire face au risque d’effondrement de cavités en bénéficiant de l’appui de l’État. Ce dispositif, toujours en phase de test auprès de quelques collectivités volontaires, vise à terme à promouvoir et soutenir une gestion territoriale du risque afin de réduire les conséquences de la présence des cavités souterraines.

Les plans de prévention des risques (PPR) sont également des outils permettant de maitriser l’urbanisation dans les zones à risques et de réduire la vulnérabilité des biens existants.

Enfin, le fonds de prévention des risques naturels majeurs (FPRNM) permet de subventionner les opérations de reconnaissance des cavités et les travaux de traitement ou de comblement, sous certaines conditions, au taux de 30 %. Si un PPR est prescrit ou approuvé sur la commune, ce fonds peut être sollicité pour le financement des études et travaux de prévention des collectivités territoriales au taux maximal de 50 %. Le bilan du plan national cavité est téléchargeable grâce au lien suivant : http://www.side.developpement-durable.gouv.fr/EXPLOITATION/ACCIDR/doc/IFD/IFD_REFDOC_0544655# [1].

REFERENCES