logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/557922/le-projet-de-loi-elan-manque-delements-structurants-jacques-debouverie-consultant/

[ENTRETIEN] URBANISME
« Le projet de loi “Elan” manque d’éléments structurants » – Jacques Debouverie, consultant
Delphine Gerbeau | France | Publié le 05/04/2018 | Mis à jour le 04/04/2018

Face à un code de l’urbanisme devenu indigeste, le consultant Jacques Debouverie prône une action vigoureuse des pouvoirs publics en matière d’action foncière et un véritable transfert de la compétence « habitat » aux intercos. Des sujets à peine effleurés par le projet de loi pour l’évolution du logement, l’aménagement et le numérique (Elan).

jacques debouverieConsultant, formateur, Jacques Debouverie a vu, au fil d’années de pratique dans le champ des stratégies foncières, de la planification urbaine et du développement territorial, le code de l’urbanisme grossir à en devenir totalement indigeste. Dans son ouvrage « Copartager la ville : foncier, logement, activités, quelles stratégies ? » (éd. Futurbain, 2017), il revient sur les dysfonctionnements qui affectent ces différents volets et prône une action vigoureuse des pouvoirs publics en matière d’action foncière, ainsi qu’un véritable transfert de la compétence « habitat » aux intercommunalités. Des sujets à peine effleurés par le projet de loi pour l’évolution du logement, l’aménagement et le numérique (Elan).

Vous commencez votre ouvrage par une première partie intitulée « Réfréner la rente foncière ». Les collectivités jouent-elles leur rôle sur ce sujet ?

POUR ALLER PLUS LOIN