logo
DOSSIER : Le très haut-débit prend son temps pour arriver
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/557741/dans-le-gers-le-pari-gagne-dun-bon-debit-partout-et-pour-tous/

NUMÉRIQUE
Dans le Gers, le pari gagné d’un bon débit partout et pour tous
Martine Courgnaud - Del Ry | actus experts technique | Dossiers d'actualité | Innovations et Territoires | Régions | Publié le 06/04/2018 | Mis à jour le 10/10/2018

Les opérateurs refusaient de couvrir intégralement le Gers, département hyperrural à l'habitat dispersé et isolé. Seul Orange a proposé de fibrer Auch et son agglomération. Le numérique développe ainsi l'activité des entreprises et le tourisme, modernise l'agriculture et permet les consultations médicales des distances. Cinq ans de volontarisme politique et d'investissement ont permis un mixte technologique : fibre en cœur de village, réseau wifi départemental et satellite pour les sites isolés.

haut debit dans le gers ARROUEDE BEZUES

[Gers 190 900 hab.]

Doté du plus mauvais débit de France en 2011, le Gers est aujourd’hui un modèle. Sa méthode : faire du numérique une priorité absolue. Avec le programme « 8 mégas pour tous », le conseil départemental apporte, depuis 2017, une solution de « bon débit » à tous les habitants et entreprises. Et atteint ainsi, avec trois ans d’avance et selon le même montage, les objectifs fixés par le président de la République. « Sur un territoire à l’habitat le plus isolé du pays, apporter la fibre optique à tous les habitants dans un délai rapide demandait plus de 300 millions d’euros et était donc hors de portée des collectivités », précise Romain Gabrielli, directeur général du syndicat mixte Gers numérique, lors des ateliers des départements de France organisés à Auch, le 31 janvier. Seule l’agglomération Grand Auch cœur de Gascogne (34 communes, 38 600 hab.), qui représente 17 % de la population, est desservie par un réseau en fibre optique de 17 000 prises déployé par Orange.

Le réseau public destiné à servir les 83 % de la population restante s’appuie sur un éventail de technologies. La fibre optique est déployée sur 700 kilomètres vers le cœur des villages les moins bien desservis, par une montée en débit ; les connexions s’effectuent toujours en ADSL, mais le signal parcourt une distance réduite sur le réseau cuivre, ce qui améliore le débit. Les sites isolés bénéficient de liaisons en fibre dédiées et un réseau wifi départemental de 20 mégaoctets (103 relais) limite le satellite aux 1,5 % d’habitants les plus éloignés, éligibles à des subventions nationales. Orange construit l’intégralité du réseau en fibre optique, auquel peuvent se raccorder tous les opérateurs, nationaux ou locaux, par le biais de sa filiale Gascogne FTTH, avec des entreprises locales. Pour monter ce dispositif, le conseil départemental s’est doté,

CHIFFRES CLES

  • Investissement : 95,6 M€ : Etat (37,5 M€ dont 3 M€ de la part de l'Europe), conseil régional d'Occitanie (20 M€), Gers numérique (38,1 M€).
  • Contact : Romain Gabrielli, directeur général de Gers numérique, 05.31.00.46.90.


POUR ALLER PLUS LOIN