Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Lutte contre la toxicomanie

Vers une amende de 300 euros pour les fumeurs de cannabis

Publié le 04/04/2018 • Par Julie Clair-Robelet • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

cannabis joint drogue
Adobe
Le gouvernement a précisé le 3 avril 2018 le montant de l'amende forfaitaire délictuelle qu'il souhaite mettre en place pour lutter contre l'usage de stupéfiants : il sera de 300 euros, pour les majeurs uniquement. La prévention sera renforcée pour les mineurs.

Le rapport parlementaire des députés Robin Reda (Les Républicains) et Eric Poulliat (La République en marche) préconisait une « amende forfaitaire délictuelle comprise entre 150 et 200 euros », mais le gouvernement a finalement choisi de frapper plus fort contre les consommateurs de drogue : le montant de l’amende envisagée sera d’un montant de 300 euros. C’est ce qu’à annoncé la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, aux députés mardi 3 avril 2018.

Cette amende « pourra être directement prononcée par un policier ou un gendarme à l’encontre d’un usager majeur à l’issue d’un contrôle d’identité ». Elle sera cependant minorée à 250 euros en cas de payement immédiat et majorée de 600 euros dans le cas contraire.

Cette procédure serait également possible en cas de récidive, mais exclut les mineurs pour lesquels « une approche de type éducative et sanitaire doit continuer à prévaloir ».

Réponse graduée

Face aux interrogations sur la faisabilité de cette mesure, Nicole Belloubet a affirmé

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Vers une amende de 300 euros pour les fumeurs de cannabis

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement