Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Métiers

Grand âge et autonomie : la mission El Khomri propose une réforme organique

Publié le 30/10/2019 • Par Christelle Destombes • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

couple âgé
©Daylight Photo - stock.adobe.com
Suppression du concours d’aide-soignant, revalorisation des salaires, réformes des formations… Myriam El Khomri, missionnée pour revaloriser les métiers du grand âge, a présenté 59 propositions, évaluées à 825 millions d'euros dès 2020, dans son rapport remis à Agnès Buzyn le 29 octobre au ministère de la Santé. L’ex-ministre du Travail de François Hollande propose une "réforme organique" pour "réhumaniser" les métiers des quelque 830 000 salariés qui accompagnent les aînés.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Salaires faibles, taux d’accidents du travail trois fois supérieur à la moyenne nationale, absentéisme fort, difficultés de recrutement, le constat est sans appel pour Myriam El Khomri. « Nous n’avons pas le choix, il faut un front uni pour conjuguer la qualité de vie au travail des professionnels et la qualité de service auprès des personnes en perte d’autonomie », a-t-elle déclaré.

93 000 postes supplémentaires

Alors que la France comptera 1,479 million de personnes en perte d’autonomie en 2025, la mission estime qu’il faudra créer 93 000 postes supplémentaires pour bien les accompagner (dont 60 500 pour augmenter le taux d’encadrement, et 5100 pour permettre de dégager des temps de coordination de 4 heures par mois dans les services à domicile) et former dans la même période 260 000 ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Grand âge et autonomie : la mission El Khomri propose une réforme organique

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement