Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction publique territoriale

Les ingénieurs dans une filière technique publique pour éviter l’arrivée du privé ?

Publié le 27/03/2018 • Par Nathalie Levray • dans : A la une, A la Une RH, actus experts technique, France, Métiers, Toute l'actu RH

img_dossier_ingenieurs
D.R
L’AITF écrit à Gérald Darmanin pour soutenir l’idée d’un statut commun pour les ingénieurs territoriaux et hospitaliers. Son président plaide pour une mobilité totale à terme par un décloisonnement des trois fonctions publiques.

Ça bouge dans la fonction publique ! Il faut dire que le climat de réforme qui la traverse a de quoi motiver syndicats et associations à « ne pas rester à la porte des discussions », explique Patrick Berger, président de l’Association des ingénieurs territoriaux de France (AITF). « Nous voulons montrer que nous sommes des interlocuteurs légitimes, prêts à dialoguer et à décloisonner les versants de la fonction publique ».

Faciliter la mobilité

C’est par un courrier commun du 15 mars 2018, que l’AITF, le vice-président du Syndicat des managers publics de santé affilié à l’UNSA, les associations des ingénieurs de l’hospitalière et la secrétaire générale de l’UNSA Territoriaux indiquent au ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, « soutenir la démarche du SMPS » pour ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

S'abonner Déjà abonné ? connexion
1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les ingénieurs dans une filière technique publique pour éviter l’arrivée du privé ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Henri Tanson

28/03/2018 06h55

On en est là; à se battre pour éviter l’arrivée du privé dans la fonction publique hospitalière…
Il faut se justifier, défendre sa cause… Mais la cause devrait être entendue : c’est dans les gènes de la culture française d’avoir des services publics, depuis si longtemps. Dans le secteur hospitalier, ça remonte même à plus de 700 ans, avec l’hôpital des 15-20 de Saint-Louis !
Mais peu importe l’Histoire, peu importe ce que nous voulons et qui nous convient, peu importe notre gouvernement et son chef, la privatisation généralisée du service public est en marche et ne s’arrêtera pas. La France est à la pointe de l’européanisation de notre pays; nous appliquons les traités comme de bons élèves qui veulent être les premiers de la classe…
La privatisation des services publics nous est imposée par les traités européens et en particulier, par l’article 106 du TFUE. Point. Toute action, réaction, contre cette régression, est inutile.
A moins de changer radicalement de politique; et de gouvernement. Et de sortir de l’UE : FREXIT.
Si on reste, il suffit de lire les traités pour comprendre où nous allons…

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement