Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité

Ce que la Loppsi va changer

Publié le 09/02/2011 • Par Hervé Jouanneau • dans : Actu expert Education et Vie scolaire, Actu expert santé social, Actu prévention sécurité, France

Le très controversé projet de loi d’orientation pour la performance de la sécurité intérieure a été entériné le 8 février 2011 par le Parlement. Il introduit des changements majeurs pour les acteurs locaux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Fin du feuilleton.
Après 12 mois de discussions polémiques, l’Assemblée nationale et le Sénat ont adopté définitivement, le 8 février, le projet de loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (Loppsi), dernière étape du circuit parlementaire avant promulgation.
Véritable fourre-tout législatif, le texte final a été considérablement durci lors de la commission mixte paritaire (CMP) du 26 janvier, qui a donné un nouveau tour de vis aux dispositions les plus controversées, comme les peines planchers pour les primodélinquants.
Sans surprise, les collectivités territoriales voient leurs compétences considérablement étendues : 

  • Augmentation des missions des polices municipales,
  • nouvel encadrement juridique de la vidéosurveillance,
  • rôle ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social, Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ce que la Loppsi va changer

Votre e-mail ne sera pas publié

MD

11/02/2011 03h58

Encore une loi qui ne sera pas suivi d’effets dans les collectivités ou les maires et les présidents de conseil général ne souhaitent pas jouer le rôle de police puisqu’ils ont la conviction que ce n’est pas uniquement la répression qui viendra à bout de la délinquance juvénile, ni des émeutes. Le problème est plus large, et tant que ces quartiers resteront des ghettos de relégation, les jeunes issus de l’immigration auront toujours la RAGE. Comment peut on accepter d’être constamment stigmatiser par les hommes politiques et les médias sans se révolter? Ces jeunes n’ont pas d’autres armes pour se défendre, l’ascenseur social étant bloqué au sous sol dans les banlieues populaires. Je salue le courage des élus qui n’acceptent pas le dictat du gouvernement en mettant le peu de moyens dont ils disposent dans des actions éducatives afin d’intégrer ces jeunes de cité dans la société. Bon courage et à bientôt!

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement