Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Emploi

Temps de travail : des accords pour atteindre les 1 607 heures

Publié le 28/03/2018 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la Une RH, Dossiers club RH, France, Toute l'actu RH

image
P. Berlioz
Un an après sa publication, la circulaire du 31 mars 2017 relative à l’application des règles en matière de temps de travail dans les trois versants de la fonction publique conforte les collectivités dans leur révision du temps de travail, sans apparaître déterminante.

Cinq jours de congés en moins au conseil régional d’Ile-de-France (10 400 agents, 12 millions d’hab.), quelque 82 ETP (équivalents – temps plein) récupérés au conseil régional d’Auvergne – Rhône-Alpes (8 700 agents, 7,8 millions d’hab.)… Un an après la publication de la circulaire du 31 mars 2017 relative à l’application des règles en matière de temps de travail dans les trois versants de la fonction publique, le passage aux 1 607 heures de travail annuel est encore loin d’être la norme. Certaines collectivités, comme Montpellier Méditerranée métropole (31 communes, 2 500 agents, 450 000 hab.) qui reste à 1 537 heures en plaidant les contraintes liées au service public local, ont fait le choix du statu quo, mais plusieurs y travaillent ou avaient déjà franchi le pas. « Celles qui s’y engagent mettent surtout en avant les injonctions des chambres régionales et de la Cour de comptes », observe Bruno Collignon, président de la Fédération autonome de la fonction publique territoriale (FA-FPT).

D’autres pointent l’harmonisation des pratiques des ressources humaines (RH) à la suite de fusions. Et pour cause : renégocier le temps de travail fait grincer des dents. « Dans une période marquée par dix ans de gel du point d’indice, le non-renouvellement des contrats, la réduction des équipes, etc., nous n’allons pas négocier des régressions sociales alors qu’il y a nécessité à maintenir les acquis sociaux importants », revendique Jef Lair, membre du bureau fédéral CGT-services publics.

A Auch (900 agents, 22 000 hab., Gers) ...

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club RH

S'abonner Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Temps de travail : des accords pour atteindre les 1 607 heures

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement