Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Mal-logement

La participation des habitants ne va pas de soi

Publié le 22/10/2019 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

clé logement
©Roman - stock.adobe.com
La Fondation Abbé-Pierre (FAP) Ile-de-France a placé la présentation de son éclairage régional du mal-logement 2019 sous le signe de la participation des habitants. La population francilienne est surreprésentée dans les statistiques du mal-logement. La FAP veut s’attaquer aux conséquences sociales de ces difficultés. En partenariat avec les acteurs de terrain, elle soutient des actions qui impulsent et structurent des dynamiques collectives d’habitants des quartiers populaires et des zones rurales paupérisées pour "changer le regard et rendre acteur". Mais les freins restent nombreux, culturels et personnel.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Être logé ne suffit pas pour vivre dignement ». C’est la raison pour laquelle la Fondation Abbé-Pierre développe des actions « auprès des habitants des quartiers populaires et des zones rurales paupérisées dans une optique de prise en compte des conséquences sociales du mal-logement ». Son secteur Promotion des habitants, l’un des quatre pôles de sa direction des missions sociales, s’emploie à « changer le regard et rendre acteur » avec la volonté de « réveiller les consciences citoyennes et politiques ».

553 projets ont déjà été financés sur une partie du territoire français pour un montant total de 1 305 000 euros. La présentation par l’agence Ile-de-France de la FAP de son deuxième éclairage régional sur l’état du mal-logement en Ile-de-France le 11 octobre à Vitry-sur-Seine ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

CLUB FINANCE - La responsabilité des gestionnaires publics

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La participation des habitants ne va pas de soi

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement