Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Pauvreté

« Si les enfants sont pauvres, c’est d’abord parce qu’ils vivent dans des familles qui rencontrent des difficultés »

Publié le 13/03/2018 • Par Adeline Farge • dans : Actu expert santé social, France

francois-Soulage-Collectif-Alerte-UNE
© Elodie Perriot
Alors que les groupes de travail de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté doivent rendre leur conclusions le 15 mars, François Soulage, président du collectif Alerte, revient sur les attentes des associations.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Soutenir les familles précaires dans leurs fonctions parentales, favoriser leur retour en emploi, garantir l’accès aux droits… Président du Collectif « Alerte », qui rassemble 38 associations de lutte contre l’exclusion, François Soulage revient sur ses attentes concernant la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté. Selon lui, il ne faudra pas s’arrêter à la situation des enfants et des jeunes mais se pencher sur l’ensemble de leur environnement familial.

La décision du gouvernement de centrer la Stratégie nationale de lutte contre la pauvreté sur les enfants et les jeunes est-elle pertinente ?

L’angle retenu par le gouvernement répond à une ambition urgente et nécessaire. Mais, la première demande des associations est que la stratégie dépasse la seule question des jeunes et des enfants. Nous ne pouvons pas prendre des mesures pour lutter contre la pauvreté des enfants sans tenir compte de leur environnement familial. Si les enfants sont pauvres, c’est d’abord parce qu’ils vivent dans des familles qui rencontrent des difficultés en matière de revenus, d’emploi, de logement, de santé… Les ruptures familiales peuvent aussi conduire à des situations de précarité. Et l’on sait que celles-ci pénalisent l’accès au logement et la réussite à l’école. Pour éviter que les jeunes ne sortent du système scolaires sans diplôme, les familles doivent être accompagnées dans l’exercice de leurs fonctions parentales. Si le gouvernement souhaite engager des politiques de prévention efficaces, il doit s’attaquer aux causes réelles de la grande exclusion et commencer par soutenir les parents en difficulté.

Justement, quelles sont les préconisations du collectif Alerte pour lutter contre les situations de pauvreté ?

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Si les enfants sont pauvres, c’est d’abord parce qu’ils vivent dans des familles qui rencontrent des difficultés »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement