Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Cet article vous est proposé par La Poste Solutions Business

Accélérer la lutte contre la précarité énergétique

Publié le 19/03/2018 • Par Auteur partenaire • dans : Contenu partenaire

illustration
D.R.
La lutte contre la précarité énergétique représente un enjeu à la fois écologique et social. À travers le programme DEPAR (Diagnostic énergétique pour accompagner la rénovation), La Poste est aux côtés des collectivités pour sensibiliser les ménages modestes aux éco-gestes et à la rénovation énergétique de leur logement.

On estime à environ 12 millions (1) le nombre de Français ayant des difficultés à se chauffer correctement à un coût acceptable, en raison de leur faible niveau de revenu et de la mauvaise qualité thermique de leur logement. Le gouvernement a fait de la rénovation énergétique des bâtiments une priorité nationale. Il souhaite notamment accompagner les ménages pour massifier la rénovation des logements, en particulier ceux occupés par les personnes aux revenus modestes. En ce sens, l’État a renouvelé jusqu’au 31 décembre 2018 son appui aux programmes d’accompagnement en faveur des économies d’énergie pour les ménages en situation de précarité énergétique. Celui développé par La Poste, baptisé DEPAR, propose aux collectivités de sensibiliser les foyers précaires aux éco-gestes et de les encourager à réaliser des travaux pour améliorer la performance énergétique de leur logement. S’appuyant sur le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE), il est largement cofinancé par les fournisseurs d’énergie en leur qualité d’obligés.

19 % des émissions de gaz à effet de serre sont générés par le secteur du bâtiment en France (2)

 TOUCHER LE GRAND PUBLIC

Le Pays du Mans, qui travaille sur tous les leviers de la transition énergétique et plus particulièrement sur la sobriété, a choisi de faire appel à La Poste pour toucher « la cible du grand public » qui est « difficile à atteindre », explique Jacqui Cullen, chargée de mission Bâtiment-énergie-climat du Pays du Mans. Un territoire qui compte un nombre important de logements anciens et peu performants. « Nous cherchons à expérimenter différentes solutions pour sensibiliser les habitants à la rénovation énergétique, en particulier pour améliorer la connaissance des dispositifs d’aides. Les gens ont besoin d’être accompagnés pour agir », estime Jacqui Cullen.

CIBLER, SENSIBILISER, ORIENTER

En pratique, à l’aide de son outil de cartographie, La Poste identifie, avec la collectivité, les zones de précarité énergétique sur son territoire. Elle envoie ensuite aux adresses ainsi ciblées un courrier d’information, signé de la collectivité, annonçant la visite prochaine du facteur. Lors de son passage, celui-ci présente le dispositif au ménage, lui pose quelques questions pour évaluer sa situation et lui propose un rendez-vous pour un diagnostic énergétique gratuit de son domicile. Si le ménage remplit les critères de précarité et est intéressé, un expert effectue une visite de son logement pour réaliser un diagnostic énergétique. À cette occasion, l’expert donne des conseils pratiques pour réduire la consommation d’énergie au quotidien et installe un kit « Éco-gestes » contenant des ampoules LED, un économiseur d’eau et un mousseur. Plusieurs scénarios de travaux de rénovation, intégrant les possibilités de financement associées, sont ensuite adressés au ménage par courrier. Passé le 31 décembre 2018 et la fin du programme DEPAR, les collectivités pourront toujours solliciter l’appui de La Poste à travers sa solution Action Habitat, qui vise tous les foyers quel que soit leur niveau de revenu.

(1) Source : site internet de l’ADEME.

(2) Source : bilan provisoire des émissions de gaz à effet de serre de la France publié par le gouvernement en janvier 2018.

Nos experts précisent…

stephanie_dupuy

Stéphanie DUPUY-LYON

Directrice du marché Secteur public à La Poste

« Le logement représente la plus importante source de consommation d’énergie en France. La Poste est engagée depuis deux ans dans l’accompagnement des politiques publiques locales afin d’accélérer la rénovation énergétique des logements. Nous sommes convaincus qu’à travers le lien de proximité des facteurs avec la population nous pouvons jouer un rôle important en termes de sensibilisation. Nous avons développé plusieurs solutions, dont DEPAR qui s’adresse aux ménages précaires, avec la volonté de les aider concrètement à faire des économies d’énergie par une information individualisée, d’une part sur les éco-gestes et d’autre part sur les possibilités de rénovation de leur logement. Grâce à un maillage de l’ensemble du territoire et au capital confiance des facteurs, nous donnons aux collectivités un accès à des publics qui ne sont pas pro-actifs sur le sujet. »

En savoir plus :

bouton bas de page

Ce contenu vous est proposé par La Poste Solutions Business

 

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Accélérer la lutte contre la précarité énergétique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement