logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/553521/une-methode-innovante-permet-de-dater-les-eaux-souterraines/

QUALITÉ DE L'EAU
Une méthode innovante permet de dater les eaux souterraines
Sylvie Luneau | A la une | actus experts technique | Publié le 09/03/2018

Une nouvelle méthode de datation de l’eau souterraine a été mise en œuvre pour étudier le renouvellement des captages. Cet outil d’aide à la décision doit permettre de mieux piloter les efforts de restauration de la qualité des eaux. Une première à l’échelle d’un grand bassin hydrographique.

De nombreuses ressources en eau sont polluées par les nitrates et les pesticides. L’exposition des populations à ces risques relève de la responsabilité des collectivités. Pour y remédier, celles-ci mettent en place des plans d’actions sur les captages les plus pollués, dits prioritaires. Mais, si on stoppe aujourd’hui toute pollution, combien de temps faudra-t-il attendre pour en voir les effets ?

Pour évaluer la durée nécessaire à la reconquête des captages d’eau potable, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse (RMC) a confié la réalisation d’une étude sur la datation de l’eau souterraine à Antea Group et à Condate Eau (université de Rennes).

Les captages prioritaires à la loupe

« Depuis 2014, l’agence développe des actions pour améliorer la connaissance de ses 14 000 captages ...

REFERENCES