Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Communication territoriale

Un communicant territorial se paie les journaux municipaux

Publié le 08/03/2018 • Par Marie-Pierre Bourgeois • dans : France

Fotolia_92712647_M
industrieblick-Fotolia
Et si les magazines municipaux faisaient tous la même chose, avec un succès tout relatif ? C’est du moins le constat que fait Marc Thebault, ancien dir com qui utilise l’humour pour dénoncer les petits travers de la presse territoriale.

« Le conformisme n’a que trop duré dans la presse territoriale. » La citation est signée Marc Thebault dans un billet publié par Cap com, l’association des communicants territoriaux. Cet ancien dir com de Caen La Mer s’amuse ainsi à égrener sur le ton de l’humour « les 7 principes mainstream à abandonner sans tarder ».

Une démarche qu’il avait en tête « depuis un moment » explique-t-il à la Gazette. « On parle beaucoup du numérique dans la communication territoriale. Pourtant, le magazine à destination des citoyens existe encore partout » remarque celui qui est aujourd’hui responsable de l’attractivité territoriale de Caen La Mer.

La photo du maire partout, c’est non

Plus direct dans son billet d’humeur, il décrit que « tout se passe comme si une ancienne tradition avait inscrit dans le marbre, définitivement, les principes à suivre pour construire et rédiger un magazine public. L’ensemble de ces principes formant une voie de pensée unique (…) en dehors de laquelle il n’y aurait point de salut. »

Premier « principe mainstream » qui a retenu l’attention de la Gazette :

La photo du Maire le plus possible tu publieras, croyant sans doute que les lecteurs seront dupes et concluront que le volume de travail et le temps passé sur le terrain sont proportionnels au nombre de vues du 1er élu. Un conseil : si la séance photo de rattrapage a lieu le même jour, prévoir de varier les tenues (chemises, cravate, tailleur, etc.) entre deux shootings pour que l’impression que ces photos ont été prises sur une longue période reste crédible …

« Je ne cherche pas du tout à dire qu’il faut supprimer les photos d’élus  précise Marc Thebault. Il est tout à fait logique de vouloir mettre en avant celles et ceux qui créent les politiques publiques d’une collectivité. Mais de là à voir la tête du maire toutes les trois pages… C’est une façon de se montrer, estime l’ex dir com, surtout en cas de cumul des mandats pour bien prouver qu’il était aussi bien présent dans sa ville qu’à l’Assemblée nationale ou au Sénat. Mais la tendance continue toujours. Il me semble pourtant beaucoup plus intéressant de mettre en avant toute l’équipe municipale. Stop au culte de la personnalité » sourit-il.

Arrêter de cacher l’opposition politique

Autre « commandement » qui nous a fait rire :

En fin de journal les rubriques politiques tu fourgueras, car tant pis pour celles de la majorité, ce qui compte c’est de dissimuler le plus possible celles des oppositions. Et puis, de toutes façons, la majorité a le reste des pages… Un corollaire : en début de magazine l’éditorial du maire tu mettras, car les lecteurs l’attendent avec une si grande impatience et ils seraient tellement déçus de ne le trouver qu’à la fin…

« Il y a clairement une volonté de cacher l’opposition politique dans les magazines territoriaux. On entend souvent que les élus veulent une nouvelle relation avec les citoyens mais c’est une position caricatural que de vouloir cacher les désaccords… Au contraire, montrer qu’on assume les dissonances avec l’opposition peut jouer en faveur du maire à qui les habitants feront crédit de sa sincérité » juge Marc Thebault.

Donner la parole à d’autres

Enfin, dernier « principe mainstream » amusant :

Positif toujours tu seras, car puisque ce qui est dit dans la presse est réputé fondé et que ton magazine possède bien tous les attributs extérieurs des productions de la presse, la véracité de tes louanges s’appuiera sur toute la confiance (à ce sujet, vous avez noté que la défiance gagne du terrain) qu’ont tes administrés dans la vraie presse… à laquelle tu ressembles comme deux gouttes d’eau ! Donc, toujours positif… enfin si nous oublions que tes lecteurs peuvent aisément vérifier sur le terrain si tout ce qui est donné comme réussi fonctionne réellement à merveille…

« Les citoyens ne sont pas dupes précise le directeur de l’attractivité territoriale de Caen La Mer. Il n’y a qu’un seul point de vue qui est raconté et c’est toujours celui de la collectivité. Pourtant, une vraie co-production de contenus est possible, et pas seulement à travers à les micro-trottoirs pour faire réagir des parents à l’ouverture d’une crèche s’amuse-t-il. Le magazine ne doit pas seulement être un haut-parleur de la collectivité mais plutôt quelque chose de fédérateur qui fasse appel aux initiatives extérieures à l’institution, un peu à la façon de la campagne Passez à l’Ouest qui a eu un succès fou » remarque Marc Thebault.

Autant de commandements qui ont été bien reçus par la profession explique-t-il. « Mais c’est vrai que c’est compliqué d’être dans la critique souligne-t-il. Mais j’estime qu’on a le droit de penser autrement… et même de le dire » conclut-il.

Pour lire dans leur intégralité « les 7 principes mainstream à abandonner sans tarder », c’est ici.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un communicant territorial se paie les journaux municipaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement