Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Personnes âgées

Ehpad : la réforme de la tarification continue de poser problème

Publié le 07/03/2018 • Par Isabelle Raynaud • dans : Actu expert santé social, France

Ehpad-personnes-ages-dependance
ME / Adobe stock
Alors qu’un nouvel appel à la grève a été lancé, pour le 15 mars, dans les maisons de retraite, le financement des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes continuent de faire débat.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La loi d’Adaptation de la société au vieillissement (ASV) s’est focalisée sur la question du maintien à domicile. Un deuxième texte, centré sur les Ehpad devait voir le jour, mais a finalement été abandonné. La réforme de la tarification des établissements a donc été incorporée à la loi ASV, mais au dernier moment et sans étude d’impact.

Depuis sa mise en application, par un décret publié fin décembre 2016, les perdants de la réforme se font entendre. En juin 2017, la Fédération hospitalière de France avait ainsi demandé un moratoire à la réforme. Sans succès.

« Le forfait dépendance n’a pas été négocié par la loi puisqu’il dépend des conseils départementaux », rappelle Monique Iborra, députée (LREM) de Haute-Garonne, co-auteure en septembre 2017 d’une « mission-flash » sur les Ehpad, lors d’une rencontre organisée par l’Association des journalistes de l’information sociale, le 7 mars 2018.

Les CD doivent désormais calculer un « point Gir départemental », qu’ils appliqueront  progressivement, sur 7 ans, à tous les établissements du territoire qu’ils soient publics, privé à but non lucratif (associatif) ou privé à but lucratif. Actuellement, ces derniers établissements étaient souvent moins bien dotés que les autres par les départements. Au contraire, les établissements publics étaient mieux financés pour la dépendance de leurs résidents.

Mieux lotis, à juste titre

« Le CCAS [Centre communal de l’action social, Ndrl] de Clermont-Ferrand perd dès cette année 375 000 euros pour ses six Ehpad, soit 11 équivalent temps plein », explique Benoît Calmels, délégué général de l’Unccas (Union national des CCAS). Si le maire de Clermont-Ferrand a pris la décision de compenser la baisse du financement, toutes les communes ne pourront certainement pas faire le même choix. « La question de potentielles fermetures est la seule qui remonte actuellement jusqu’à nous », ajoute Benoît Calmels.

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ehpad : la réforme de la tarification continue de poser problème

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement