Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Justice

Les collectivités appelées à développer les travaux d’intérêt général

Publié le 07/03/2018 • Par Julie Clair-Robelet • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Prison
Adobe Stock
Dans son "plan sur le sens et l'efficacité des peines" présenté mardi 6 mars 2018 à Agen, Emmanuel Macron préconise notamment d'amplifier les mesures de TIG. Il se base ainsi sur les conclusions du rapport du député LREM Didier Paris, qui, dans un entretien à la Gazette, prône une plus grande implication des collectivités territoriales. fortement impliquées.

« Une peine prononcée doit être une peine crédible et comprise », a affirmé le président de la République devant les élèves de l’École nationale d’administration pénitentiaire (ENAP) à Agen, dans le Lot-et-Garonne, mardi 6 mars 2018. Emmanuel Macron dévoilait les principales mesures de la réforme sur « le sens et l’efficacité des peines », qui doit être présentée en avril en conseil des ministres.

Pour lutter contre la surpopulation carcérale et trouver une troisième voie « entre laxisme et répression », le président de la République préconise de supprimer les peines de prison de moins d’un mois, de mettre un terme à l’automaticité de l’incarcération pour les peines de moins d’un an, de forfaitiser plusieurs délits, dont l’usage de stupéfiants, et de créer 1 500 postes de conseiller de réinsertion et de probation.

L’Élysée a par ailleurs revu à la baisse sa promesse de campagne de créer 15 000 places de prison sur le quinquennat et a annoncé viser désormais un objectif de 7000 places.

Création d’une Agence du travail d’intérêt général

Le président de la République a par ailleurs réaffirmé sa volonté de créer une Agence du travail d’intérêt général pour « fluidifier » l’ensemble du dispositif. Il a salué le « bon rapport » du député Didier Paris (LREM, Côte d’Or) et du président du groupe Onepoint, David Layani. Ce rapport avançant 40 propositions pour « dynamiser le travail d’intérêt général » lui a été remis mardi 6 mars, un peu moins de trois mois après sa commande et « sera appliqué », a-t-il indiqué.

  • « Le travail d’intérêt général peut avoir un impact formidable ...
Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les collectivités appelées à développer les travaux d’intérêt général

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement