Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Classement

Les villes françaises, peu attirantes pour la génération « millenial »

Publié le 02/03/2018 • Par Marie-Pierre Bourgeois • dans : France

Europe vue par les jeunes
Fotolia
Un classement se penche sur les villes les plus agréables à vivre pour les "millenials". Si Paris remporte la quinzième place, les autres métropoles françaises sont très loin derrière les autres capitales mondiales.

Votre ville est-elle assez accueillante pour attirer les plus jeunes ? C’est la question que s’est posée l’agrégateur immobilier Nestpick qui vient de publier le classement des meilleurs villes du monde pour les « millenials ».

Ce terme inventé par les publicitaires pour désigner les personnes nés à la fin des années 1980 et après, et la réalité qu’il recouvre – les premières générations qui ont toujours connu Internet – fait l’objet, depuis plusieurs années, de toutes les attentions.

Dans la liste des critères pour classer 110 villes qui sont toutes capitales, métropoles, villes universitaires…, on trouve pêle-mêle le prix des loyers et le taux de chômage, mais aussi le nombre de festivals et l’égalité hommes-femmes… Un classement qui peut intéresser les grandes villes françaises, à l’heure où la plupart d’entre elles tentent de se positionner sur la scène de l’attractivité européenne voire mondiale.

Si Amsterdam montait sur la première marche du podium de ce classement en 2017, c’est la capitale berlinoise qui lui ravit cette année le prix de meilleure ville pour les « millenials ». Puis suivent Montréal (Canada), Londres (Royaume-Unis) et finalement Amsterdam (Pays-Bas).

Capture d’écran 2018-03-02 à 16.26.24

Côté français, Paris n’arrive qu’en quinzième position. Puis suivent Nantes à la 36ème place, Lyon à la 44ème, Toulouse à la 52ème et Lille à la 60ème. Montpellier (80ème), Bordeaux (83ème) et Marseille (86ème) arrivent, elles, encore plus loin. Un retard qui s’explique par la méthodologie retenue par Nestpick.

« En regardant plus en détail ce qui compte pour les millennials, nous avons décidé d’ajuster les différents coefficients, en donnant un poids plus important dans le score global aux critères comme le coût du logement, l’accès à internet ou le système éducatif, plutôt qu’à ceux liés aux loisirs”, explique l’agrégateur immobilier dans un communiqué de presse.

Comprendre : les villes françaises sont bien notées en termes de loisirs, mais beaucoup moins compte tenu du poids relativement élevé du coût de la vie, tout particulièrement à Paris… Ce qui expliquerait que des villes, moins bien identifiées que des grandes capitales, se retrouvent dans le top 10 comme Cologne (9ème, Allemagne) ou Manchester (10ème, Royaume-Uni).

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les villes françaises, peu attirantes pour la génération « millenial »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement