logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/552317/lheure-de-renouveler-les-conventions-de-participation/

PROTECTION SOCIALE
L’heure de renouveler les conventions de participation
Gaëlle Ginibrière | A la Une RH | France | Toute l'actu RH | Publié le 07/03/2018

Les premières conventions de participation à la protection sociale des agents, signées fin 2012, arrivent à échéance. Les collectivités ont à négocier de nouveaux contrats ont été lancées, dans un contexte de sinistralité dégradé.

Le décret n° 2011-1474 du 8 novembre 2011, qui venait compléter la loi du 2 février 2007, a légalisé la contribution financière des collectivités territoriales à la protection sociale complémentaire de leurs agents. Deux dispositifs existent : d’une part, la labellisation qui laisse le choix à l’agent de sélectionner un contrat parmi un ensemble d’offres habilitées par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution. D’autre part, la convention de participation permettant d’octroyer une aide à un contrat sélectionné par la collectivité (ou un ensemble de collectivités) au terme d’une procédure de mise en concurrence.

Selon la Mutuelle nationale territoriale, les collectivités ont tranché à 59 % pour les conventions de participation, en prévoyance, et à 38 % pour les contrats, en santé. Alors que, dans la labellisation, la mutualisation se comprend à l’échelle nationale, les conventions de participation supposent, pour être viables, un fort taux d’adhésion des agents au sein des collectivités contractantes.

Protection sociale : les collectivités territoriales peuvent mieux faire

Des résultats hétérogènes

Mandatés par des collectivités de leur territoire, les CDG peuvent ...

CHIFFRES CLES

  • + 25 points : c’est la progression de la part de collectivités ayant opté pour une convention de participation (opposé la labellisation) entre 2013 et 2017, selon l’enquête Ifop-MNT de 2017.


POUR ALLER PLUS LOIN