logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/552159/vie-ma-vie-de-chef-de-service-voirie-en-collectivite-il-faut-savoir-agir-avec-tact/

[REPORTAGE] MÉTIER
Vis ma vie de chef de service voirie : « en collectivité, il faut savoir agir avec tact »
Noélie Coudurier | A la une | actus experts technique | France | Publié le 12/03/2018 | Mis à jour le 19/03/2018

Avoir un œil sur tout – du plus petit au plus gros aménagement –, être sans cesse vigilant – envers la fleur rare, la sécurisation des cyclistes ou la réutilisation des mâchefers –, accompagner les techniciens dans la réalisation de projets – de la mise aux normes accessibilité à la pose de coussins et écluses pour réduire la vitesse automobile : François Schiestel doit faire preuve d’une certaine omniscience dans la conduite de ses missions. Au service voirie de la communauté d’agglomération de Haguenau depuis deux ans après avoir vogué dans le secteur privé, le tout nouvel ingénieur évolue quotidiennement au milieu d’élus, riverains et techniciens de tous bords, dans un océan intercommunal un peu embrumé.

En ce lundi matin, le ciel est clair et le froid mordant.

À l’étage d’un vaste bâtiment « dans le pur style alsacien mais pas vraiment adapté à recevoir des bureaux », me chuchote-t-on, est installé le service de François Schiestel.

Le quadragénaire est réservé mais chaleureux. De ceux, discrets et efficaces, qui parviennent à instaurer une franche camaraderie dans un environnement de travail.

L’atmosphère ne tarde pas à se réchauffer, les premiers cafés commencent à couler, les premières blagues à fuser d’un bureau à l’autre. Et ce n’est pas pour déplaire à Isabelle et Sabrina, au service ...

POUR ALLER PLUS LOIN