logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/552100/verbalisation-du-harcelement-de-rue-quel-role-pour-les-policiers-municipaux/

EGALITÉ FEMMES-HOMMES
Verbalisation du harcèlement de rue : quel rôle pour les policiers municipaux ?
Julie Clair-Robelet | A la Une prévention-sécurité | Actu experts prévention sécurité | Publié le 02/03/2018 | Mis à jour le 01/03/2018

Le rapport parlementaire sur la verbalisation du harcèlement de rue remis au gouvernement mercredi 28 février préconise la création d'une amende pour "outrage sexiste et sexuel". Les députés estiment "pertinent que la police municipale puisse constater une telle infraction voire dresser un procès verbal".

Comment sanctionner cette « zone grise » constituée par « les gestes déplacés, les sifflements, les regards insistants ou remarques obscènes ou le fait de suivre volontairement à distance une personne créant ainsi une situation d’angoisse » ? C’est à cette question que les députés Sophie Auconie (UDI), Laetitia Avia (LREM), Erwan Balanant (Modem), Elise Fajgeles (LREM) et Marietta Karamanli (Nouvelle gauche) ont essayé de répondre dans leur rapport remis au gouvernement mercredi 28 février 2018.

Création d’une nouvelle infraction

Constatant l’inapplication de l’arsenal législatif existant pour sanctionner une partie de ces comportements, ils préconisent la création d’une nouvelle infraction ...

POUR ALLER PLUS LOIN