Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Fonction publique

Fonction publique : « En Wallonie, l’emploi des contractuels est encouragé »

Publié le 27/02/2018 • Par Solange Fréminville • dans : Dossiers d'actualité, Europe, Toute l'actu RH

drapeau-belgique
JOVO / AdobeStock
Dans la région francophone de la Belgique, l’emploi contractuel est devenu prépondérant dans les communes. Explications de Michel Devière, président de la Fédération wallonne des directeurs généraux communaux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Comment se fait le passage du statut au contrat en Wallonie ?

michel-deviereC’est un détricotage permanent de la fonction publique. Les agents des communes travaillent de plus en plus sous le régime du contrat, tandis que les nominations statutaires diminuent. Théoriquement, le statut est la règle et les contrats sont accessoires. En réalité, l’emploi des contractuels est encouragé. Aujourd’hui, environ 80 % du personnel des petites et moyennes communes est sous contrat. Le statut est mieux respecté dans les grandes communes. Mais la part des contractuels y progresse aussi.

Comment expliquez-vous ce recul du statut ?

Le contrat offre la facilité du licenciement, tandis que certaines procédures liées au statut sont assez lourdes. Un fonctionnaire peut bénéficier d’un capital de congés pour raisons de santé, grâce à un quota de jours acquis chaque année et cumulables. S’il a quinze ans d’ancienneté dans la fonction publique et qu’il est en congé de maladie pendant six mois, la collectivité prend en charge son salaire en totalité. Autre problème : les

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article fait partie du Dossier

Réforme de la fonction publique : quels agents pour quels services publics ?

Sommaire du dossier

  1. Réforme de la fonction publique : un texte final qui prétend allier souplesse et fermeté
  2. Réforme de la fonction publique : stupeur et tremblements dans le monde local
  3. Fonction publique : « Cette loi n’a pas reçu l’attention qu’elle méritait »
  4. Le programme Action publique 2022 réglera-t-il les difficultés de la FPT ?
  5. « Le service public local doit répondre aux aspirations d’aujourd’hui » – Cendra Motin
  6. « Un grand soir de la fonction publique, non ! Simplifier, oui ! » – Stéphane Pintre
  7. « Opérer une révolution managériale » – Johan Theuret
  8. « Nous avons besoin d’une fonction publique qui respire mieux » – Fabien Tastet
  9. L’union (presque) sacrée des syndicats
  10. Réforme de la FPT : les trois organismes « historiques » en alerte
  11. Réforme de la fonction publique : le CSFPT se voit en interlocuteur naturel du gouvernement
  12. Les centres de gestion renforcent leur capacité de mutualisation
  13. Le CNFPT parie sur un développement à moindre coût
  14. Les élections professionnelles, une échéance aux multiples enjeux
  15. Réforme de la fonction publique : quatre chantiers qui interrogent
  16. [Interview] Pierre-Yves Blanchard : « Je ne crois pas à « un grand soir » des contractuels, mais plutôt à des réglages. »
  17. [Débat] AP 2022 : les territoriaux (très) agacés par la méthode
  18. Fonction publique : « En Wallonie, l’emploi des contractuels est encouragé »
  19. « La réforme ne doit pas transposer dans la territoriale les rigidités de l’Etat » – Philippe Laurent
  20. La réforme de la fonction publique interroge les territoriaux
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fonction publique : « En Wallonie, l’emploi des contractuels est encouragé »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement