Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Lutte contre le terrorisme

Prévention de la radicalisation : le Premier ministre appelle les collectivités à se mobiliser

Publié le 26/02/2018 • Par Julie Clair-Robelet • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Plan de lutte contre la radicalistaion1
Twitter/ Edouard Philippe
Le Premier ministre a présenté vendredi 23 février 60 mesures pour "réorienter la politique de prévention de la radicalisation". Il demande aux collectivités de se mobiliser pour améliorer l'échange d'informations et la formation des élus, et annonce la création de trois nouveaux centres de prise en charge des personnes radicalisées.

Attendu depuis plusieurs mois, le nouveau Plan national de prévention de la radicalisation a été présenté à Lille vendredi 23 février 2018 par le Premier ministre, en présence d’une dizaine de ministres. Composé de 60 mesures, il remplace le Plan d’action contre la radicalisation et le terrorisme présenté en 2016 par Manuel Valls, alors Premier ministre. L’objectif affiché est de développer une « approche large de la radicalisation » en balayant « de larges champs : l’école, l’université, le sport, l’entreprise et les services publics ».

Pour « prémunir les esprits contre la radicalisation », le gouvernement met ainsi l’accent sur l’éducation aux médias et le développement du contre-discours. Cela passe notamment par une meilleure formation des personnels de l’Éducation nationale, mais aussi des membres des forces de l’ordre qui exercent déjà des missions de prévention dans les établissements scolaires, pour améliorer la détection des « indicateurs de basculement » dans la radicalisation.

Mobilisation des collectivités ...
Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Prévention de la radicalisation : le Premier ministre appelle les collectivités à se mobiliser

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement