Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Violences conjugales

Les professionnels de santé ont un « rôle crucial »

Publié le 04/10/2019 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

violences conjugales HAS
D.R.
La Haute autorité de santé outille les professionnels du soin de premier recours pour qu’ils prennent leur place dans le parcours de sortie des violences de la personne qui les subit. Elle sort une recommandation et deux fiches synthèse. Les liens avec les intervenants des secteurs social, associatif, médico-social et judiciaire doivent être renforcés.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

« Trois à quatre femmes victimes de violences passent chaque jour dans un cabinet médical », assène la professeure Dominique Le Gudulec, présidente de la Haute autorité de santé (HAS) à l’occasion, le 2 octobre, de la présentation de sa recommandation de bonne pratique (RBP) pour repérer et protéger les victimes de violences au sein du couple. À ses côtés ce jour-là, trois médecins et la directrice d’un centre qui intervient auprès des femmes victimes de violence en Ile-de-France : tous quatre ont participé à la réflexion sur le sujet. « Sur ce sujet mal connu, tabou et qui fait peur », il faut aider les médecins, mais pas seulement, « les dentistes, les kinésithérapeutes, les sages-femmes, les infirmiers et plus largement, tous les professionnels du monde du soin de premier recou ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les professionnels de santé ont un « rôle crucial »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement