Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Métiers

Les femmes dans les forces de l’ordre : peut mieux faire !

Publié le 15/02/2018 • Par Judith Chetrit • dans : Actu experts prévention sécurité, France, Toute l'actu RH

schiappa femmes police
@celinecalvez
Le Tour de France de l’égalité a consacré une étape aux femmes présentes dans les effectifs de sapeurs-pompiers et de police. Parcours, responsabilités, lutte contre les violences faites aux femmes, plusieurs sujets ont été passés en revue en présence de la secrétaire d’État Marlène Schiappa.

La féminisation des forces de l’ordre a beau progresser, elle reste pourtant un sujet d’interrogations et de retours d’expériences. Grande cause du quinquennat, le tour de France de l’égalité Femme-Homme, qui se terminera début mars, s’arrêtait lors d’une table ronde mercredi 14 février à Levallois sur cette spécificité, à l’invitation de la députée LREM Céline Calvez.

“C’est un moyen d’aborder tous les sujets qui passent sous les radars des politiques publiques”, avance la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa. Dans des métiers historiquement représentés par les hommes, que peut bien changer le fait d’avoir une femme à la tête d’un commissariat ou intégrée à une brigade de sapeurs-pompiers?

Faire ses preuves

A écouter les intervenantes présentes, leur cheminement n’a été ni évident ni tortueux. Une affaire de génération, clament les deux femmes commissaires, Anne Le Dantec et Albane Pichon, respectivement à la tête des officiers de police des villes de Clichy et Levallois-Perret qui ont, toutes deux, obtenu ce grade il y a moins de dix ans. “Je n’ai pas l’impression d’avoir été confrontée à des éléments limitants”, témoigne Anne Le ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les femmes dans les forces de l’ordre : peut mieux faire !

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement