Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Enquête

Police de sécurité du quotidien : les leçons de la concertation

Publié le 13/02/2018 • Par Hervé Jouanneau • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Opinion way
Opinion Way
Plus de 70000 policiers et gendarmes ont participé à la concertation lancée à la fin 2017 sur la police de sécurité du quotidien. La Gazette relate les préoccupations et les attentes contenues dans le questionnaire qui leur a été adressé.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

A entendre le ministre de l’Intérieur, la vaste concertation sur la police de sécurité du quotidien constitue la principale source d’inspiration de cette réforme dont les contours ont été présentés le 8 février dernier à Paris.

Une concertation menée au pas de charge entre les mois de novembre et de décembre et destinée à « à dresser un état des lieux des problématiques rencontrées par les agents des forces de sécurité et des axe d’amélioration envisageables ».

« C’est à partir de la consultation que nous avons défini la doctrine de la PSQ, a clamé Gérard Collomb la semaine dernière. Quelque chose qui vient de la base et non pas du sommet ! »

Au total, 70057 agents de la police nationale et de la gendarmerie ont ainsi répondu à un questionnaire en ligne, parallèlement aux 200 débats organisés en région avec l’ensemble des acteurs de terrain. Qu’en est-il ressorti ?

Téléchargez la synthèse des résultats de la consultation « PSQ »

Alléger les tâches administratives et les procédures

« Très largement, ce qui nous a frappé, c’est la volonté de l’ensemble des forces de sécurité de se recentrer sur le cœur de leur métier demain », a constaté Bruno Jeanbart, directeur général adjoint de l’institut Opinion Way, qui a réalisé l’enquête.

Principal enseignement : les policiers et les gendarmes souhaitent une réduction du temps consacré aux tâches administratives. Ils sont en effet 74%  à estimer que le temps consacré à des tâches indues empiète ...

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Police de sécurité du quotidien : les leçons de la concertation

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement