logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/548733/en-consultant-son-equipe-en-amont-un-chef-de-service-a-evite-le-conflit-sur-le-temps-de-travail/

MANAGEMENT
En consultant son équipe en amont, un chef de service a évité le conflit sur le temps de travail
Hélène Huteau | A la Une RH | France | Toute l'actu RH | Publié le 13/02/2018

A Saint-Brieuc, le chef du service de la propreté a réussi à limiter les impacts de la grève en repensant avec ses agents leur temps de travail, avant les nouvelles contraintes.

Armand Le Jouanard, chef du service de la propreté de Saint-Brieuc, a reçu un trophée de l’Association des villes pour la propreté urbaine le 8 novembre pour saluer son mode de management face à la crise sociale qui a touché sa ville en 2016. Ce manager a anticipé le conflit, en réunissant très tôt ses 42 agents sur la meilleure façon d’intégrer la nouvelle contrainte sur le temps de travail : une augmentation imposée équivalente à deux semaines, soit 70 heures. Son initiative a évité que le fonctionnement de son service ne soit affecté par la grève.

 35 heures réelles au lieu de 33,30 heures effectives

Début 2016, la mairie de Saint-Brieuc a décidé de passer aux 35 heures réelles par semaine, au lieu de 33,30 heures effectives afin de réaliser des économies et ne pas remplacer des agents ...

POUR ALLER PLUS LOIN