Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Energies propres

Le Havre et Saint-Nazaire main dans la main pour l’éolien offshore

Publié le 02/02/2011 • Par Stéphanie Stoll • dans : Régions

Le Havre et Saint-Nazaire espéraient depuis de longs mois l’annonce par Nicolas Sarkozy, le 26 janvier 2011, de l’appel d’offre sur la production de 3000 MW d’électricité éolienne offshore. Les deux territoires comptent asseoir cette nouvelle industrie sur leurs compétences industrielles navales et portuaires, offrant ainsi un nouveau souffle à leurs économies.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Plutôt que de se concurrencer l’une et l’autre, les communautés d’agglomérations du Havre (présidée par Edouard Philippe) et de Saint-Nazaire (Joël Batteux) ont signé un accord-cadre en décembre 2010.
Lancée en mars, cette dynamique est partagée par leurs ports et leurs chambres de commerce et d’industrie respectifs.

« L’éolien offshore nous a semblé être un secteur émergent prometteur », expose Gérard Mercher, directeur général du Havre Développement. « La collaboration avec Saint-Nazaire est partie d’une analyse du positionnement géographique des sites potentiels de production industrielle éolienne en France, l’un sur la Manche et l’autre sur l’Atlantique», poursuit-il. L’installation de 1.750 MW, sur trois sites au large des côtes normandes (Le Tréport, Fécamp et Courseulles-sur-Mer) et la proximité su marché britannique (30.000 MW d’ici 2020) devrait favoriser la création d’une filière industrielle havraise.

Les champs de collaboration sont nombreux :

  • création d’un annuaire de compétences,
  • lobbying et communication,
  • logistique inter-portuaire,
  • mutualisation de moyens de maintenance et de formation,
  • études conjointes, R&D.

Un assembleur industriel solide – « Pour mener un projet éolien offshore, il faut un assembleur industriel solide qui porte le projet et organise la sous-traitance », complète Joël Batteaux, président de l’agglomération nazairienne. Selon lui, STX ou DCNS peuvent jouer ce rôle mais il précise que les chantiers navals STX travaillent sur un navire spécialisé dans la pose d’éoliennes en mer.

 «Il faudra que les ports investissent lourdement et nous pourrions mener conjointement certaines études techniques, poursuit M. Mercher. « Par exemple, les quais doivent présenter une résistance de 20 à 50 tonnes au mètre carré. Nous pourrions aussi réaliser certains investissements spécifiques au Havre et d’autres à Saint-Nazaire», estime ce dernier.

 Soutenus par les collectivités, les capitaines d’industrie havraise et nazairienne entendent mettre sur pied une filière française de production d’éoliennes offshore, un marché actuellement dominé par l’Allemagne et le Danemark. Des intentions qu’ils partagent avec le gouvernement dont l’appel d’offre inclut à hauteur de 40% des critères industriels favorisant l’émergence d’une filière industrielle nationale.

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Havre et Saint-Nazaire main dans la main pour l’éolien offshore

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement