Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Investissement local

Un retour en forme de la commande publique… à confirmer en 2018

Publié le 31/01/2018 • Par Christine Berkovicius • dans : A la une, A la Une finances, Actu juridique, Actualité Club finances, France

Répartition de la commande publique 2017 au sein des collectvités territoriales
Répartition de la commande publique 2017 au sein des collectvités territoriales Caisse des Dépôts et AdCF
Après quatre ans de baisse, la commande publique retrouve des couleurs avec 7% de hausse en 2017. La tendance devrait se poursuivre, grâce à un climat institutionnel plus serein. Objectif : finir par regagner les 20% perdus par rapport à 2012.

Il y a du mieux, enfin ! Pour la première fois depuis 2012, la commande publique est repartie à la hausse, selon le baromètre annuel de la Caisse des dépôts et l’Assemblée des communautés de France (AdCF). La progression est de 7,1% par rapport à 2016, pour un total de 77,3 milliards d’euros, et s’est accélérée dans la deuxième moitié de l’année.

Les perspectives sont intéressantes, même si l’on est encore en recul de 19,5% par rapport à 2012

« On a gagné 5 milliards par rapport à 2016 et au dernier trimestre, on a même fait un saut de 17,4 %, si bien qu’on retrouve presque le chiffre de 2013 sur la même période, à plus de 20 milliards d’euros. C’est tout à fait considérable et cela nous donne des perspectives intéressantes, même si l’on est encore en recul de 19,5% par rapport à 2012 », a commenté Marc Abadie, directeur du réseau et des territoires à la Caisse des dépôts, à l’occasion de la présentation de ces résultats.

Evolution commande publique de 2012 à 2017 Caisse des Dépôts & AdCF

Evolution commande publique de 2012 à 2017
Caisse des dépôts & AdCF

Les bailleurs sociaux en recul

Les collectivités locales et leurs groupements continuent de se tailler la part du lion dans la commande publique. Mais à la différence des années précédentes, elles contribuent à la reprise au lieu d’aller alimenter la tendance baissière générée par la baisse des dotations. Leur poids (53,6%) reste stable, l’Etat progresse légèrement (16,3%), tandis que les bailleurs sociaux sont en recul d’un point – à 12,9% – une baisse sans doute due à un « attentisme de fin d’année ».

La commande publique 2017 par catégorie acheteurs

Au plan régional, la tendance est partout à la hausse sauf en Bretagne où l’on partait de très haut. On observe des pointes en PACA (14,4%), en Bourgogne Franche-Comté (16,2%), ou en Corse (36%), loin devant les Pays de la Loire (2,1%) qui ferment la marche. Et en volume, c’est l’Ile-de-France qui écrase tout le monde, avec un total de 14,3 milliards d’euros.

Le niveau de commande publique apparaît plus homogène, avec une moyenne de 1.127 euros par habitants

Rapporté au nombre d’habitant, le niveau de commande publique apparaît plus homogène, avec une moyenne de 1.127 euros par habitants. « En terme de cohésion des territoires, c’est un élément instructif qui peut servir de guide aux politiques publiques », ajoute Marc Abadie.

En France métropolitaine, la Bretagne reste largement en tête avec 1.214 euros par habitants devant l’Île-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes, tandis que les Hauts-de-France (950 euros) et le Centre-Val de Loire (991 euros) sont à la traîne.

Légère reprise pour les marchés de travaux

A l’exception du logement et de l’habitat (-3,7%), toutes les politiques publiques sont bien orientées.

Au chapitre des bonnes nouvelles, la chute des marchés de travaux, qui concentrent 43% de la commande publique, est enrayée (+0,9%). Signe des temps, cette progression est soutenue par les travaux de renouvellement et de rénovation tandis que les travaux dans le neuf poursuivent leur déclin (-5,7%). « Cela traduit la prise de conscience des élus qu’il y autant d’enjeu à améliorer la qualité de vie qu’à développer ex nihilo de nouvelles infrastructures », analyse le président de l’AdCF et maire d’Annecy Jean-Luc Rigaut. Autre signe positif, la bonne tenue des marchés d’ingénierie (+8%), annonciateurs de projets futurs.

Evolution commande publique de 2012 à 2017 Caisse des dépôts & AdCF

Evolution commande publique de 2012 à 2017
Caisse des dépôts & AdCF

Toutefois, la hausse de la commande publique aurait sans doute pu être plus franche si les collectivités n’avaient pas eu à digérer le choc de la réforme institutionnelle. « 2017 a été l’année des réorganisations et du repositionnement des acteurs des territoires mais les élus sont maintenant en ordre de bataille et vont avoir à cœur de tenir leur programme », résume l’élu qui entend bien faire de 2018 « l’année de la relance de l’investissement ». Un bon cru en perspective ?

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Un retour en forme de la commande publique… à confirmer en 2018

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement