Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Prévention de la délinquance

Transports : le sentiment d’insécurité reste élevé, les solutions possibles

Publié le 30/01/2018 • Par Camille Selosse • dans : A la une, A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

securite_transport
Phovoir
Une étude conclut que 45 % des usagers ne se sentent pas toujours en sécurité dans les transports, avec des disparités notables selon le profil de l’usager. Les incivilités constituent le principal facteur anxiogène.

45 % des usagers des transports en commun ne se sentent pas toujours en sécurité. Et 5 % d’entre eux ne se sentent même jamais en sécurité dans les transports. Tels sont les premiers enseignements de la nouvelle étude de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) publiée ce mardi 30 janvier et consacrée au sentiment d’insécurité dans les transports.

Ce chiffre doit cependant être détaillé car il englobe une diversité de situation. Ainsi, l’âge joue un rôle important dans le sentiment d’insécurité. Plus des deux tiers des plus de 65 ans se sentent toujours en sécurité, alors que la moyenne est à 54 %. La classe d’âge qui se sent le moins en sécurité est celle composée des usagers âgés de 26 et 45 ans. Moins de la moitié se sentent toujours en sécurité. La familiarité avec le réseau de transport a aussi une influence. 18% des personnes utilisant les transports moins de deux fois par mois déclarent se sentir «parfois » ou « jamais » en sécurité. Or, cette proportion est de 14% pour les personnes empruntant les transports en commun au moins deux à trois fois par semaine.

Les femmes ressentent plus d’insécurité

Sans surprise, les femmes sont ...

Article réservé aux abonnés Club prévention sécurité
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club prévention - sécurité

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club prévention sécurité

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club prévention sécurité

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Transports : le sentiment d’insécurité reste élevé, les solutions possibles

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement