Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget 2011

Le conseil général de l’Aube restaure sa capacité d’autofinancement

Publié le 31/01/2011 • Par Frédéric Marais • dans : Actualité Club finances, Régions

Le « plan de sauvegarde » lancé à l’été 2010 commence à porter ses fruits, notamment en matière de recours à l’emprunt.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Rationaliser les dépenses, mieux cibler les aides, tels étaient les grands axes du « plan de sauvegarde » mis en place par le Département de l’Aube mi-2010.
Objectif : s’inscrire dans un cercle vertueux où la maîtrise des dépenses de fonctionnement permet de dégager de l’autofinancement, lequel permet à son tour de maîtriser l’endettement et donc d’investir en empruntant moins.

Malgré « l’inertie » du système qui, selon le président du conseil général Philippe Adnot, reportera à 2012 les effets tangibles des « mesures draconiennes » prises en 2010, le budget primitif 2011 bénéfice déjà de quelques retombées. D’un montant global de 329,8 millions d’euros, il affiche une légère baisse (-0,4 %) par rapport à 2010.

Logiquement, l’emprunt suit une courbe inverse – Si la part du fonctionnement augmente de 2,3 % (à 254 millions d’euros), à cause de la hausse continuelle des dépenses sociales et de l’accroissement des charges de personnel, les autres dépenses de fonctionnement, elles, baissent de 1 %.
Cette relative maîtrise des dépenses de fonctionnement, confortée par une augmentation de 4,1 % des recettes, se traduit par une capacité d’autofinancement en hausse de 21,3 %.
Logiquement, l’emprunt suit une courbe inverse, à -31,5 % (17,6 millions d’euros).
Les grands investissements 2011 porteront classiquement sur les routes, les collèges et le tourisme.
Mais cet exercice verra aussi le démarrage des travaux d’extension de l’hôtel du département et de l’auditorium attenant.
L’Aube investira aussi dans la matière grise, avec l’extension de l’Université de technologie de Troyes et la création de locaux dédiés pour l’école d’ingénieurs EPF.

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le conseil général de l’Aube restaure sa capacité d’autofinancement

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement