Biodiversité

L’écopâturage, efficace mais contraignant face aux plantes invasives

Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Phovoir

Pendant dix ans, Lille a utilisé des animaux (chèvres, moutons, etc.) pour lutter contre les plantes invasives et envahissantes. Elle vient de lancer un nouveau marché public cette année. Bilan de ces opérations.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Tout commence sur une friche ferroviaire de 11 hectares. Le site retenu pour l’expérimentation, propriété de la SNCF, est nommé le triangle des Rouges-Barres. Au début, en 2007, l’enfrichement le rend très difficile d’accès. Les plantes exotiques et locales envahissantes, comme les ronces, proliféraient au détriment de la biodiversité. La renouée du Japon était l’espèce la plus problématique : elle occupait à elle seule plus de cinq hectares de terrain. Avec pour conséquence, la disparition d’espèces de plantes rares et/ou protégées.

Trouver le bon montage

La ville décide de tenter une expérience ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP