Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Santé

Évaluer et financer la perte d’autonomie, quel rôle et quelles améliorations pour la grille AGGIR ?

Publié le 05/09/2019 • Par Auteur Associé • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

Jean-Marie Vétel
D.R.
Jean-Marie Vétel est co-inventeur des deux outils d’évaluation nationaux Aggir et Pathos. La grille Aggir a été inventée dans les années 1980-1990, dans le creuset des établissements et services du Groupe PRO-BTP, et a permis de construire des politiques publiques pour l’allocation des ressources des maisons de retraite, puis de la distribution de l’aide personnalisée autonomie, dans les années 1999-2001.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Propos recueillis par David Causse, membre du comité éditorial de La Gazette santé-social

Aujourd’hui où le financement des maisons de retraite comme du bien vieillir à domicile et des services revient sous le feu des projecteurs, il y a lieu de revenir sur les principes qui ont guidé sa conception pour une meilleure compréhension de l’outil et de son application. En effet, entre une volonté politique et des enveloppes nationales, d’une part, et des besoins personnalisés ou d’établissements sur le terrain, d’autre part, demeure toujours la nécessité d’une passerelle adaptée aux enjeux.

Aujourd’hui, plusieurs commentateurs estiment que la grille AGGIR ne permet pas de traduire la réalité des besoins sur le terrain. Ce reproche est-il fondé ?

Vous connaissez le proverbe chinois : « Lorsque le ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Évaluer et financer la perte d’autonomie, quel rôle et quelles améliorations pour la grille AGGIR ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement